AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Cameron Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Everybody's Fool
avatarCameron Evans


Messages : 1219
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Assistant chez Venus Industries


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

MessageSujet: Cameron Evans Dim 16 Sep - 22:54


•• cameron EVANS ••
•• Créature - vampire ••


âge •• 22 ans, a arrêté de vieillir à 20 ans
pouvoirs •• douleur (générer la douleur chez une personne par sa simple volonté, très puissant mais mal maîtrisé), vampirisme (pouvoir de tirer de la force et de l'énergie de l'absorption de sang humain), paralysie (empêcher une personne de bouger par sa seule volonté)
qualités •• gentil, généreux, protecteur, attentionné, doux, affectueux
défauts •• déséquilibré, instable, tendance aux crises de colère voire de folie, surprotecteur, obsessif, coincé, mal dans sa peau, stressé, influençable et manipulable
habitudes •• porter des lentilles bleues (et ne presque jamais les enlever), surveiller, dissimuler et mentir, s'attarder à des détails insignifiants, déprimer, rendre service, écouter de la musique, paniquer
apparence •• grandeur moyenne, yeux rouge clair, cheveux brun clair, très fins, teint très pale, muscles présents mais pas particulièrement remarquables, canines pointues, tatouage en forme de croix à l'intérieur du poignet gauche

_________________________________________

HISTOIRE

La famille Evans était unie par une même passion : la musique. Les deux seuls enfants de la famille, Leyla et Cameron, des jumeaux non identiques, apprirent donc très jeunes à maîtriser divers instruments de musique, jusqu’à trouver celui qui serait le leur. Pour Cameron, le violon devint une partie de lui-même.

Les jumeaux Evans avaient d’étranges yeux rouge clair et leur mère, catholique extrêmement croyante, y voyait un présage de grands malheurs et sa passion fervente pour les forces du bien augmenta jusqu’à l’obsession. Les jumeaux durent, par exemple, porter un chapelet en tout temps et faire des prières surveillées par leur mère à des heures régulières.

Un jour, alors que Cameron et sa sœur avaient huit ans, des enfants de leur école s’en prirent à eux. Ils se défendirent, à deux contre dix, et leurs pouvoirs magiques se manifestèrent. À partir de ce jour, leur mère crut qu’ils étaient des démons. Le père tenta bien d’expliquer à sa femme, prenant la défense des enfants mais, pour elle, ils étaient damnés. M. Evans finit par lui avouer qu’il était lui-même sorcier et la mère demanda le divorce.

À partir de leurs dix ans, les jumeaux furent sous la garde de leur mère, ne voyant leur père qu’une fois toutes les deux semaines. La pauvre femme multipliait les tentatives pour rendre ses enfants normaux. Prières, dons, visites à l’église, jeûnes… Rien n’était trop pour essayer de sauver ses bébés. Elle leur fit même faire un tatouage en forme de croix sur le poignet gauche. Comme Cameron était son préféré, elle négligeait un peu sa sœur, Leyla, pour se concentrer sur lui. La jeune fille était souvent enfermée à la cave, pour qu’elle ne puisse blesser personne, alors que Cameron devait rester avec sa mère pour essayer d’obtenir le pardon de Dieu. Souvent, il allait voir sa sœur, lui chuchotant des paroles rassurantes sous la porte, mais il savait qu’il n’avait pas le droit de la laisser sortir.

La mère des jumeaux trouva la solution pour sauver son fils alors que celui-ci avait treize ans. Elle lui expliqua qu’il devrait souffrir, comme le fils de Dieu l’avait fait, pour chasser le mal qui était en lui. Cameron fut attaché sur la table et aspergé d’eau bénite. Sa mère mit l’Ave Maria comme musique de fond pour appeler l’énergie divine et elle entreprit de graver une croix dans le dos de son fils avec l’aide d’un grand couteau de cuisine. Entre la musique, les murmures déments de prières de sa mère, la douleur et le sang qui coulait de son dos, Cameron finit par arrêter de crier pour s’évanouir, sans même appeler l’aide de son pouvoir pour se défendre contre sa mère. Leyla, inquiète pour son frère, s’enfuit de la cave et, arrivant par derrière, assomma Mme Evans et appela les secours. La mère fut finalement envoyée dans un centre adapté pour les gens aux désordres mentaux graves et les jumeaux furent envoyés chez leur père.

Cameron s’en tira assez bien, malgré tout le sang qu’il avait perdu. Cependant, il lui resterait toujours l’immense cicatrice en forme de ligne verticale, puisque sa mère n’avait pas eu le temps de finir son œuvre, qui lui traversait presque tout le dos. Il ne raconta jamais les circonstances de l’attaque de sa mère et refusa d’en reparler avec sa jumelle.

Contrairement à sa sœur, le garçon visita régulièrement sa mère à l’hôpital. Leyla, qui n’arrivait pas à comprendre l’attitude de son frère, avait décidé d’effacer sa mère de sa vie. Alors qu’ils étaient tous deux âgés de quinze ans, les jumeaux eurent une violente dispute et Leyla provoqua son frère en utilisant son pouvoir magique contre lui. Ce n’était même pas une attaque, simplement un petit effleurement magique, mais ce fut assez pour que Cameron riposte, faisant naître chez sa sœur une douleur intenable. Possédé par une colère démente, il ne cessa de s’en prendre à elle que lorsqu’elle ne bougea plus.

Leyla garda de graves séquelles de cet affrontement : elle perdit une grande partie de son ouïe ainsi que l’usage de sa main droite, laquelle fut paralysée. Pour une pianiste, ce n’était pas l’idéal. Cameron ne se le pardonna jamais. À partir de ce moment, plus rien ne compta autant que sa sœur. Le garçon cessa aussi de jouer du violon, puisque sa sœur ne pouvait plus s’adonner à la musique.

Deux ans plus tard, leur père, qui avait été très bon avec eux, décéda d’une crise cardiaque et les jumeaux n’eurent plus qu’eux-mêmes, mais il étaient assez âgés pour se débrouiller. Leyla se remit au piano, malgré ses handicaps, mais Cameron refusa de reprendre le violon, car il y avait en lui ce besoin de s’infliger une sorte de punition éternelle. Les jumeaux prirent un appartement à San Francisco, leur ville d’origine, et ils y vécurent normalement jusqu’au tremblement de terre de juillet 2007, deux ans plus tard. L’hôpital de la ville fut complètement rasé et leur mère périt. Malgré tout, le frère et la sœur tentèrent de se refaire une vie au milieu des décombres et ils y arrivèrent plutôt bien, pour les circonstances.

Un an et demi plus tard, suite à de nombreux évènements malheureux dont il était le principal responsable, Cameron décida de mettre fin à ses jours. Son obsession du contrôle et sa tendance maladive à la culpabilisation lui firent commettre le pire. Un très ancien vampire le trouva, alors qu'il était à l'agonie, et fit de lui l’un des leurs. Il le soigna et lui enseigna comme à un fils et Cameron se promit de ne jamais le décevoir.

Le nouveau vampire entreprit donc de s’imposer un contrôle encore plus maladif, sur tous les aspects de sa vie, et il eut l’impression que tout allait mieux. Un soir d’août 2012, alors qu’il était avec sa cousine et meilleure amie, Kate Smith, Cameron se retrouva au cœur d’une bataille magique avec deux sorcières de San Francisco qui étaient particulièrement détestables. Habituellement, il évitait les combats ou il les quittait. Cependant, l’une d’elles s’en prit à Kate et ce fut assez pour que Cameron perde la tête. Trou noir. Les deux sorcières avaient été assassinées violemment. Par lui ou par Kate. Probablement par les deux. Il n’en savait rien, mais il devait disparaître. Mourir.

Un ami apparut juste au bon moment et lui proposa de l’aider à quitter la ville. Complètement sous le choc de ce qu’il avait fait, tout comme Kate, Cameron accepta. Il fit ses adieux – qu’il passa pour un simple au revoir – à Leyla, qui se montra compréhensive, et il partit avec l’ami en question, Kyle Harrisson, sa petite copine, Chloe Harrisson, qui était débarquée par hasard elle aussi, et Kate, pour New York. Plus tard, il se questionnerait sur les nombreux hasards étranges de cette soirée maudite et il s’en voudrait d’avoir abandonné Leyla, comme il s’en voulait toujours pour des milliers de choses. Toutefois, ce soir-là, il était trop perturbé pour penser plus loin qu’une survie immédiate. Il quitta la ville sans réfléchir et en ayant l’impression de faire le bon choix. Sa mort simulée protégerait sa sœur des représailles de la famille des sorcières assassinées et personne ne pourrait le retrouver dans la ville la plus sécurisée du monde. Là-bas, il aurait le temps de ressasser inlassablement ses erreurs, comme il l’avait toujours fait.

[Pardonnez, je vous prie, la piètre qualité de mon écriture. J’ai dû condenser une histoire déjà à moitié écrite pour ressusciter ce personnage. La justification complète pour l’entrée clandestine de tout ce beau monde dans New York se trouve dans la fiche de Kyle Harrisson.]

_________________________________________

CARACTÈRE

Cameron est plutôt instable, en général. Il n’agit jamais de la même manière avec une nouvelle personne, car il ne sait pas comment agir. Il lui arrive souvent de mentir, sans aucune raison apparente, aux gens qu’il vient de rencontrer, mais ce n’est pas systématique. Il peut se montrer très gentil, avec les gens qu’il aime, tout comme il peut être carrément méchant, voire sadique si une crise lui prend, comme la fois où il a attaqué sa sœur. Effectivement, Cameron est sujet aux crises du genre. Elles n’arrivent pas souvent mais, si quelque chose pousse le jeune homme à bout, il abandonne sa conscience pour se jeter dans son pouvoir destructeur.

Il n’est pas très doué pour les relations sociales et il a beaucoup de difficulté à faire confiance aux gens en dehors de sa sœur et sa cousine Kate. Cameron parle peu de ce qu’il ressent, principalement à propos de sujets délicats comme les handicaps de sa sœur, son envie de consommer du sang ou, pire, le double-meurtre qui l’a mené à New York. Il se referme complètement quand quelqu’un aborde un sujet duquel il n’a pas envie de parler.

Cameron a une tendance à l’obsession quand une chose devient importante pour lui. Cette chose en question peut s’avérer être un détail qui semble insignifiant aux yeux d’une personne normale. Cameron est plutôt intelligent, mais sa logique est parfois un peu (beaucoup?) tordue. Il n’a pas beaucoup confiance en lui et il peine souvent à regarder les gens dans les yeux, même si le rouge de ceux-ci se cache, depuis plusieurs années, sous des lentilles cornéennes bleues qu’il n’enlèvera à aucun prix s’il est en présence d’une autre personne, et ce, même si ses yeux brûlent de les avoir portées trop longtemps.

Cameron aime se vautrer dans sa douleur. Il est déprimant et tout à fait pathétique. Parfois même ridicule. Il panique pour des futilités et il culpabilise pour des riens. Il ne pleure cependant presque jamais, et surtout pas devant une autre personne. Cameron a aussi une tendance un peu ennuyante au sacrifice. Jouer le gilet pare-balles est tout à fait son genre, tout comme n’importe quelle autre folie du genre.

En amitié, même s’il peine à faire confiance, Cameron est fidèle et dévoué. Il adore rendre service et se faire apprécier. S’il est timide quand on l’approche, notre petit vampire sait s’amuser s’il est avec des gens qu’il aime bien, même s’il reste toujours un peu coincé. L’alcool lui permet d’ailleurs de se détendre un peu lorsqu’il a envie de faire la fête.

Au travail, quelqu’un qui côtoie le jeune homme ne peut qu’apprécier sa gentillesse et son efficacité. Il est perfectionniste et il préfère faire des heures supplémentaires non payées que bâcler une tâche.

Le jeune homme a en horreur tout ce qui représente la religion catholique qu’il considère comme responsable de la folie de sa mère et de tout ce qu’elle a engendré. S’il y a une église sur son chemin, il prendra un détour. L’Ave Maria le terrorise.


•• hors jeu ••


pseudo •• Hyx, Cami, Camimi, Chouchou
comment avez-vous découvert le forum? •• Je l'ai tout simplement créé.
qui est la personnalité sur l'avatar de votre personnage? •• Chace Crawford
quel est le code du règlement? •• Plus que validé
code de la section des groupes et pouvoirs •• idem

Crédits pour les images: Faith - Obsession27

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cameron Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Le commencement :: Présentation :: Membres validés-