AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 116
Date d'inscription : 15/09/2013
Emploi/loisirs : Intervenant en toxicomanie, Lycan Alpha


Feuille de personnage
Phobie: -
Ambition secrète: Faire sourire Elisa Wilde

MessageSujet: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Mer 25 Sep - 12:22

J’étais un peu nerveux. Oui parce que rencontrer cette fille avait quelque chose de particulièrement dangereux pour ma vie. En fait, j’avais demandé à Miko de venir me rencontrer dans le sous-sol où nous nous réunissions tous, les soirs de pleine Lune. Miko avait quelque chose de particulièrement… Explosif, et ce, surtout en ce qui avait trait à Blanca. Toujours est-il que j’avais la très brillante idée de lui expliquer la raison pour laquelle j’avais pris la place d’Alpha de Blanca après son départ. Elle semblait effectivement croire que j’avais volé la place de chef de son grand-père. Oui, j’ai pris sa place parce que les loups ont besoin d’un chef, et je suis né chef. Ça ne me plait pas toujours de ne pas avoir moi-même choisi de l’être, mais je n’avais pas vraiment d’autre choix que d’accepter ce titre et de remplir mes responsabilités.

Oui, parce que avant que Blanca ne les abandonne, ma meute était beaucoup plus petite. Le l’avais fondée à New York parce que j’aimais cette ville et surtout, pour m’éloigner de Boston après ce que j’avais fait à l’autre con. D’ailleurs, j’avais cessé de regarder les journaux pendant environs 2 ans pour ne pas voir les reportages sur cette mort sordide et mystérieuse, je savais beaucoup trop que de voir les images et de savoir que les policiers enquêtaient m’aurait donné des remords et je me serais livré. Ce n’était pas la chose à faire, le mec le méritait et ma meute avait besoin de moi.

Donc, à New York,  la meute de Blanca avait déjà pratiquement tout le territoire, je m’étais donc contenté des restes. Je respectais Blanca, c’était un loup d’expérience, donc, loin de moi l’idée de le déloger de son trône. De toute façon, je n’avais aucune chance, il m’aurait dépecé.  Toutefois, il est parti, il a disparu,  une nuit. Mon instinct d’Alpha a donc pris le dessus et j’ai pris la tête de la meute de Blanca. Je n’ai pas été surpris de voir que certains ne voulaient pas me suivre, persuadés que j’avais fait fuir leur chef adoré, mais puisque notre instinct nous pousse, dans mon cas à être Alpha, dans le leur à suivre un Alpha, il n’ont eu d’autre choix de me prendre comme chef. Bien sûr, cela ne les a pas empêché de me détester : Miko devait être celle qui me détestait le plus. Déjà, au préalable, son caractère était aberrant, quand elle vous déteste, vous seriez mieux mort. Je comprenais qu’elle accepte mal le départ de son grand-père, mais je n’étais pas celui qui l’avait fait fuir et je comptais bien éclaircir ce point avec elle.

J’étais l’un des seuls à avoir vu la lettre que Blanca avait laissé à Forbes avant de partir. Celui-ci n’avait d’ailleurs pas montré la dite lettre à Miko, ne sachant pas trop comment elle réagirait. J’avais donc, sûr de moi et en homme courageux, décidé de prendre la chose en main et de parler à la petite-fille de Blanca. Je dois dire qu’assis là, dans le sous-sol, à attendre qu’elle arrive, j’avais perdu beaucoup de mon assurance. Comment cette fille, si petite soit-elle à côté de moi, pouvait me rendre aussi mal à l’aise et nerveux ? Je ne savais pas du tout comment se finirait cette mise au point, je savais seulement que ça devait être fait et je me disais c’était mon rôle de le faire. En plus, j’avais bien sûr fait des suppositions sur la raison pour laquelle elle me détestait, mais j’aurais aimé qu’elle me l’explique, pour que je comprenne sa façon de penser.

Je n’avais pas pris la tête de la meute de Blanca pour me sentir dominant, j’avais été guidé par mon instinct, parce que je savais que cette meute avait besoin d’un chef. Je savais que pour un loup, j’étais jeune et que je serais loin de faire l’unanimité, mais j’ai foncé. C’était un peu stupide que je sois aussi stressé à l’idée de parler à cette fille, j’avais vécu plus dangereux, comme aventure. Sauf que le fait que Forbes hésite à le lui dire alors qu’il la connaît si bien me donnait un peu la chaire de poule.

Ce qui m’amène dans ce sous-sol, ce soir là, assis sur une chaise et tentant de garder mon calme, à peut-être attendre ma mort…

_________________


Dernière édition par Justin Blackburn le Dim 24 Aoû - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Red Riding Wolf
avatarMiko Snøhvit


Messages : 85
Date d'inscription : 14/01/2013
Emploi/loisirs : Étudiante, réceptionniste et fêtarde


Feuille de personnage
Phobie: Que quelqu'un que j'aime meurs.
Ambition secrète: Devenir une alpha...

MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Mar 8 Oct - 10:32

Quand Justin Blackburn était venu voir Miko pour lui demander une rencontre en privé, parce qu’il avait des choses à lui dire, elle avait accepté avec son sourire le plus éclatant et sa voix la plus mielleuse. Puis, elle avait regretté. Elle ne comprenait pas pourquoi elle devait se plier à ses exigences, surtout alors que ça ne l’intéressait pas du tout. *Eh merde!* D’abord, elle ne comprenait pas pourquoi c’est lui qui avait hérité du titre d’alpha. Bien sur, il y avait eu des combats entre lui et tous les prétendants au titre, mais elle était persuadée que tout ça avait été trop vite. Justin était arrivé trop vite après le départ de Blanca, la course au titre s’était faite trop vite, les combats s’étaient fait trop vite, la décision aussi… Personne n’avait eu vraiment le temps de comprendre ce qui se passait, Miko avait cligné des yeux quelques secondes et déjà on levait les bras de Justin comme un champion. Elle était persuadée que si elle avait eu plus de temps pour se faire à l’idée, pour se préparer, elle aurait pu convaincre le fils Forbes de se battre contre ce Blackburn et il aurait même gagné. Seulement, elle n’avait pas eu le temps. Forbes n’avait même pas essayé de se battre, car il ne se sentait pas prêt. C’était bien un signe, non? Ensuite, avec l’arrivée de Justin et des nouveaux membres de la meute, il y avait eu pas mal de changements et d’acclimatation à faire pour tout le monde. Dans tout ce brouhaha, personne n’avait fait attention à elle. Miko avait été oubliée dans tout ce processus. C’était bien beau les combats de mâles en rut, mais il n’y avait donc personne pour pleurer un peu le départ de Blanca? Personne pour comprendre que, pour Miko, c’était un deuil qu’elle devait faire? Bien qu’elle se convainquait trois ou quatre fois par jour que Blanca finirait par revenir, en regardant l’horizon au travers ses larmes et en serrant le plus fort qu’elle pouvait le foulard qu’il lui avait prêté, elle commençait à perdre espoir. Elle ne se l’avouait tout simplement pas. Ses larmes de tristesse et d’incompréhension se transformaient lentement en larmes de déni et d’abandon.

Bref, pour toutes ces raisons, Miko ne voulait pas se trouver seule avec Justin dans une pièce, car il lui rappelait trop de mauvais souvenirs et lutter contre la tentation de lui faire cruellement mal serait trop grande. Quand elle se trouvait en présence de Justin et de d’autres loups, l’énergie des autres l’aidait à se calmer. Elle pouvait finir par discuter avec un d’entre eux pour finalement oublier la présence de leur supposé alpha, mais elle avait peur que seule face à lui, elle ne puisse bien longtemps retenir sa rage et son venin. Elle ne voulait pas respirer le même air que lui et ne voulait surtout pas lui parler comme si de rien était. Miko ne remettait pas le départ de son grand-père sur le dos de Justin, contrairement à certains membres de leur meute. Elle était pleinement consciente que son grand-père avait délibérément quitté les siens. Elle se plaisait à se dire que c’était parce que la meute originelle de Blanca vivait une crise et qu’il finirait par revenir auprès de sa famille, auprès d’elle. Par contre, elle détestait ce que Justin dégageait, ce qu’il faisait, ce qu’il était. Ce n’était pas négociable.

Quelques heures avant leur rencontre, comme elle sentait la rage devenir trop présente dans sa poitrine et dans sa tête, elle avait décidé de se rendre dans la salle d’entraînement de la maison afin de passer le maximum de ses émotions négatives dans un punching-bag plutôt que dans le visage qui était si précieux à Justin. Miko aimait prendre soin d’elle et s’entrainer. Elle adorait la force décuplée que ses pouvoirs lui donnaient et aimait encore plus se pousser à bout. Sentir ses muscles brûler, ses poumons sur le point d’exploser et sa gorge en feu, c’était ce qu’il y avait de plus gratifiant pour elle. Miko n’aimait pas rester immobile et être observatrice. Elle devait bouger et s’impliquer pour faire bouger les choses. En s’entraînant aussi rigoureusement, elle faisait en sorte de ne pas être qu’une simple spectatrice de sa vie, mais d’en devenir l’actrice principale. Et, quand on prévoyait vivre indéfiniment à cause de notre nature surnaturelle, c’était beaucoup plus motivant. Elle avait donc passé des heures dans cette salle d’entraînement faite sur mesure pour les besoins des lycans, à faire de la musculation, du jogging et à frapper dans un sac de sable suspendu au plafond. Elle avait des écouteurs dans les oreilles qui lui balançaient à plein volume les meilleurs succès du rock des cinquante dernières années et elle se sentait un peu comme Rocky, ou plutôt comme Capitaine America dans la première scène où on le voit dans le premier film des Avengers. Quand elle ne sentit plus ni ses jambes ni ses poings, elle décida de prendre une pause. En allant prendre sa gorgée d’eau, elle regarda l’heure et manqua de s’étouffer avec. *Eh merde!* Elle était déjà en retard et allait être très en retard si elle ne barrait pas quelques étapes de son plan.

Miko oublia donc l’idée de se doucher et de se mettre sur son trente-et-un. Elle se passa juste un peu d’eau froide au visage et dans le cou, puis fila directement au sous-sol, vêtue d’un mini-short noir, d’un top de sport noir et rose fluo et de sa serviette autour du cou, pour se rendre là où Justin l’attendait. Elle reprit son souffle quelques secondes en entrant dans la pièce et en se retrouvant face à face avec un Justin assis sur une chaise.


-Désolée, je suis un peu en retard… Tu voulais me parler de quoi?

Elle lui avait parlé d’un ton calme et neutre et ne l’avait regardé que quelques secondes. Elle avait d’ailleurs fini sa phrase distraitement, en essuyant avec une minutie feinte le peu de sueur qu’elle avait au visage, sur le ventre et dans le dos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 116
Date d'inscription : 15/09/2013
Emploi/loisirs : Intervenant en toxicomanie, Lycan Alpha


Feuille de personnage
Phobie: -
Ambition secrète: Faire sourire Elisa Wilde

MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Mar 29 Oct - 9:35

J’avais bien remarqué le retard de Miko et ç m’agaçait considérablement. Je n’aimais pas attendre, je n’aimais pas les gens en retard. En plus, cette rencontre me stressait beaucoup… et ça n’aidait CLAIREMENT pas ma patience. Je tapais du pied, tentant en vain de me distraire en me créant une sorte de petit «beat» entraînant. J’ai fini par me lever et par tourner en rond, comme un débile. Le fait d’attendre me rendait plus nerveux, et le fait d’être nerveux me rendait le temps encore plus long… Comme quoi j’étais vraiment dans un cercle vicieux. Je devais me calmer. Je ne devais pas lui laisser voir que j’étais stressé de la rencontrer, je devais être calme. J’ai donc fini par me rassoir et par respirer profondément. Je devrais choisir mes mots. Déjà que Miko était explosive… d’avance… Le fait d’aborder un sujet si délicat avec elle me donnait l’impression que je marchais dans un champ de mines anti-personnelles. En fait je me demandais vraiment pourquoi je faisais ça. Je crois que des années de haines sans explication de sa part aurait été mieux que cette mise au point, finalement.


Les minutes passaient et Miko n’était toujours pas là. Je commençais réellement à me demander si elle viendrait. Après tout, quelle envie aurait-elle à venir me parler ? Je sais bien que j’étais le chef de la meute, mais en même temps, Miko semblait avoir un certain plaisir à vouloir aller à l’encontre de tout ce que je disais… Je ne comprenais pas pourquoi il y avait des gens qui me détestaient. Je traitais tout le monde également, avec justice et sans aucun favoritisme. J’étais un bout-en-train, j’étais drôle, chevelu, je ne me prenais pas particulièrement au sérieux, sérieusement, comment ne pas m’aimer ? Apparemment c’était possible, non seulement de ne pas m’aimer, mais bien de me détester.


Lorsque j’entendis des pas descendre l’escalier, je me raidis. Miko était bien en retard… mais je ne lui en tiendrais pas rigueur. Le but de cette rencontre était de comprendre pourquoi elle ne m’aimait pas, ce qu’elle me reprochait, non pas de lui taper sur la tête, elle était déjà bien assez malheureuse depuis le départ de son grand-père. Je restai donc assis, à masquer les traces de mon anxiété, attendant qu’elle soit devant moi. Quelle fut ma surprise de la voir à moitié habillée ! Il est vrai que Miko était une magnifique jeune femme avec tout ce qu’il faut où il le faut. Mais ses sauts d’humeur et son tempérament à faire peur me donnaient souvent l’envie de fuir, ce qui faisait d’elle la femme la moins parfaite à mes yeux… Vous savez, quand quelqu’un est beau mais que vous n’aimez tellement pas sa personnalité qu’il en devient laid à vos yeux ?

Je dois dire que de toute façon, je n’avais jamais songé à me trouver de femme, de copine ou même d’amie. Je ne savais pas vraiment pourquoi, d’ailleurs… Je n’étais pas porté vers l’amour. C’était comme si j’avais tellement aimé ma sœur que tout l’amour que je pouvais ressentir pour quiconque était mort avec elle… Bien sûr, j’avais ce que j’appelais quelques affinités avec des gens, d’autre loups ou bien des humains, mais je n’avais jamais été prêt à aimer quelqu’un à un point tel de lui partager ma vie, mon intimité. Non pas que je n’avais jamais couché avec personne… bien que la sensation avait été agréable, ce que tout le monde racontait à propos de faire l’amour avec celui ou celle qu’on aime, je ne l’avais jamais vécu. Je n’étais pas très porté vers ces activités de sexe sans amour… ça me rappelait trop ce que ma sœur avait vécu devant mes yeux et je n’avais pas envie de devenir un animal avide de sexe comme les imbéciles qui lui avaient fait ça. Je ne fermais pas la porte à une relation d’amour, il ne fallait pas s’y méprendre. Seulement, je n’avais trouvé personne qui me fascinait tant et qui me faisait sentir si bien que je lui aurais volontiers ouvert mon cœur et ma vie.
 

-Désolée, je suis un peu en retard… Tu voulais me parler de quoi?

Un peu !? Mais bon…

-Bonjour Miko, tu peux t’asseoir.

Je lui désignai le fauteuil en face du mien. Si elle était assise, peut être serait-elle moins explosive ? Surement pas, en fait, mais ça valait le coup d’essayer.

-Je t’ai demandé de venir me voir parce que je voudrais te parler de ton grand-père, Blanca.

J’ai voulu aller me cacher derrière mon fauteuil, à attendre que la grenade explose. Malgré cette envie, j’ai décidé de rester devant elle. J’avais planté mes yeux dans les siens, s’il y avait bien quelque chose que je savais faire, c’était regarder les autres dans les yeux, sans difficulté.

-Je sais que tu ne m’aimes pas… et que tu n’aimes pas que j’aie pris le rôle d’Alpha… mais je voudrais simplement que tu comprennes que ce n’est pas moi qui l’aie mis dehors, je n’aurais eu aucune chance contre lui… Il est parti et j’ai pris son relai…

J’avais bien choisi mes mots… J’espérais que la tempête ne serait pas trop dévastatrice. Je ne voulais pas planter Blanca, dire qu’il était indigne d’être parti en laissant sa famille derrière lui, même si je le pensais énormément, je voulais simplement qu’elle cesse de m’en tenir rigueur. Ce n’était pas ma faute s’il était parti lâchement, sans dire quoi que ce soit à sa petite-fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Red Riding Wolf
avatarMiko Snøhvit


Messages : 85
Date d'inscription : 14/01/2013
Emploi/loisirs : Étudiante, réceptionniste et fêtarde


Feuille de personnage
Phobie: Que quelqu'un que j'aime meurs.
Ambition secrète: Devenir une alpha...

MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Ven 22 Nov - 8:19

*Eh merde!* En mettant les pieds dans la pièce, Miko regretta aussitôt d’être venue. Elle ne se sentait pas à sa place, comme si quelque chose dans l’air que Justin relâchait qui l’empoissonnait, elle. Elle avait légèrement de la difficulté à respirer, mais ce n’était pas visible et ça n’avait rien à voir avec l’effort physique qu’elle venait de faire. Miko aurait voulu être ailleurs, même sarcler les feuilles aurait été plus intéressant. Miko avait l’impression qu’elle allait perdre son temps  et avait également le pressentiment que Justin n’avait rien d’intéressant ou d’important à lui dire. De toute façon, elle ne l’avait jamais entendu dire quelque chose de primordial ou de bien profond, donc elle était certaine de ne pas être surprise ce jour-là. Elle aurait d’ailleurs dû s’en douter et s’en voulu intérieurement d’être si stupide, parfois.

Miko avait la réputation d’être une jeune femme de cœur, de principes et remplies de valeurs. Bien sûr, le fait qu’elle défende ses opinions et ses idéaux avec autant de fougue en effrayait plus d’un, mais elle ne le faisait pas pour être méchante. Miko s’emportait rapidement, c’était vrai, mais hausser le ton quand elle était trop passionnée ne faisait pas automatiquement d’elle une mauvaise personne. Elle agissait toujours en suivant son cœur et ses émotions, en s’efforçant de faire pour le mieux dans chaque situation. Cette fois encore, elle avait cru bien faire en venant à la rencontre du soi-disant supérieur de la meute, en croyant mettre de l’eau dans son vin en agissant ainsi. Cependant, elle s’était bernée elle-même. *Eh merde!* Cette rencontre ne servirait probablement à rien de bon. Elle ne comprenait pas pourquoi elle n’avait tout simplement pas décidé de rester au gymnase. Le sac de sable sur lequel elle frappait, il y avait quelques minutes à peine, lui semblait beaucoup plus sympathique, intéressant et résistant que son interlocuteur du moment.


-Bonjour Miko, tu peux t’asseoir.

Miko regarda avec dédain le fauteuil que lui indiqua Justin et ne s’assoya pas. Elle ne lui adressa aucune parole d’excuses ou quelque forme de politesse qu’aurait exigé un tel refus et attendit qu’il poursuive. Elle croyait que Justin voulait profiter du fait qu’elle soit assise pour essayer de l’intimider par la taille. C’était psychologique, mais Miko ne voulait pas que la position de pouvoir que cela donnerait à Justin n’ait un quelconque effet sur elle. Déjà, même debout, elle était significativement plus petite que le géant devant elle. Assise, ce serait bien l’enfer.

-Je t’ai demandé de venir me voir parce que je voudrais te parler de ton grand-père, Blanca.
-Je n’ai rien à te dire à son sujet…


Miko n’avait effectivement aucune nouvelle information à donner à son chef. Elle n’avait eu aucune nouvelles de son grand-père depuis plusieurs mois et elle s’efforçait de faire comme si ça ne la dérangeait pas. De plus, s’il voulait savoir quoi que ce soit sur don grand-père, il avait intérêt à avoir de foutues bonnes raisons. Miko n’allait pas lui parler de la vie de son grand-père, ni de ses stratégies, ni de ses qualités d’Alpha… si Justin voulait finalement devenir un bon chef de meute, qu’il se débrouille. C’était des choses auxquelles on pensait AVANT d’envahir une meute. C’était bien beau avoir la force physique pour battre tous les prétendants au titre, mais encore fallait-il avoir la force mentale et le quotient émotionnel suffisant pour gérer tout ce que le poste impliquait. De toute évidence, Justin n’avait que de beaux muscles et une belle tête vide…

- Et même si j’avais quelque chose à dire, je ne vois pas en quoi ça te concernerait!

Elle avait parlé d’une voix dure, d’un ton sec. À la fin de sa phrase, elle avait croisé les bras sous sa poitrine. Elle était encore plus sur la défensive qu’à son arrivée. Ses émotions prenaient de plus en plus de place. Sa haine semblait plus forte, sa boule dans la gorge plus grosse… *Eh merde!* Blanca était un sujet plus que délicat et même M. Forbes avait de la difficulté à la faire parler de son grand-père. Les émotions que le départ de Blanca suscitaient chez Miko étaient trop nombreuses, trop fortes, trop difficiles à comprendre. Elle les mettait toutes dans un petit tiroir de son cœur et se disait qu’elle gèrerait tout ça plus tard. Alors il allait vraiment tomber des clous et les poules allaient avoir des dents avant que Miko ne se confie à Justin Blackburn à ce sujet! *Non, mais… il se prend pour qui?*

-Je sais que tu ne m’aimes pas… et que tu n’aimes pas que j’aie pris le rôle d’Alpha…
-Bravo Sherlock…
-Mais je voudrais simplement que tu comprennes que ce n’est pas moi qui l’ai mis dehors, je n’aurais eu aucune chance contre lui… Il est parti et j’ai pris son relais…
-Ah bien voilà enfin un point ou on s’entend! Je n’ai jamais pensé une seule seconde que tu aurais pu le mettre dehors ou, encore plus absurde, que tu aie pu le battre, tu ne lui arrives même pas à la cheville, Blackburn!


Elle avait volontairement omis de parler du fait qu’elle ne le portait pas tout à fait dans son cœur. Il le savait, elle le savait, probablement toute la meute le savait, pas besoin d’en faire une dissertation de quinze pages à interligne simple quand même! *Eh merde!* Miko comprenait de moins en moins ou toute cette discussion les mènerait et voulait de plus en plus retourner discuter avec ses poings avec son sac de sable. Étrangement, la silhouette de Justin ressemblait de plus en plus à ce fameux sac… En même temps, elle avait le sentiment que Justin lui cachait quelque chose.

-Arrêtes de tourner autour du pot… Qu’est-ce que tu veux, exactement?

Miko envoya tout son poids sur sa jambe gauche et mit les mains sur ses hanches en attendant une réponse de son alpha.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 116
Date d'inscription : 15/09/2013
Emploi/loisirs : Intervenant en toxicomanie, Lycan Alpha


Feuille de personnage
Phobie: -
Ambition secrète: Faire sourire Elisa Wilde

MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Ven 21 Mar - 20:49

-Je n’ai rien à te dire à son sujet…

Cette fille n’avait décidément aucun savoir vivre. Elle ne me laissait jamais le temps de finir mes phrase et elle se la jouait *smart ass*. Je ne pouvais pas imaginer que quelqu’un puisse aimer cette fille… Et je n’étais pas de ceux qui détestent toujours tout le monde et qui ont plein de préjugés à leur sujet. J’avais commencé cette conversation avec toutes les meilleures intentions du monde, mais chaque seconde passée en sa compagnie me rendait toujours plus agressif. Il fallait croire que son caractère de chien était contagieux.

-Et même si j’avais quelque chose à dire, je ne vois pas en quoi ça te concernerait!

Parce qu’en plus, elle ne me laissait même pas la chance de dire ce que je voulais dire. Comme si le fait d’avoir un quelconque information concernant Blanca m’intéressait. Il était parti et bien que depuis son départ je bénéficiait d’une meute beaucoup plus importante, je ne respectais aucunement son geste d’abandonner sa meute et surtout, sa petite-fille, sans même lui expliquer pourquoi, ni même lui expliquer qu’il ne reviendrait pas. Parce que je savais qu’il ne reviendrait pas, on m’avait montré la simple petite note que ce lâche avait laissée derrière lui. Oui, un lâche parce que maintenant, il laissait un autre Alpha gérer les tempêtes qu’avait causées son départ. C’était moi qui subissais les fureurs de Miko parce qu’elle m’en voulait d’être à la place de Blanca, probablement, mais elle ne savais pas qu’elle était en colère contre la mauvaise personne. Une meute de lycans ne pouvait pas se retrouver sans Alpha, ça avait été de mon devoir de remplacer Blanca, de réparer les dégâts que son départ avait causé.

-Bravo Sherlock…

Mon œil droit se mis à sauter… Je ne pourrais pas me retenir bien longtemps. J’étais un homme patient et gentil, mais je n’étais pas stupide au point d’endurer un tel comportement. Elle ne m’aimait peut-être pas, mais je restais son chef et si je devais employer la manière forte pour lui faire comprendre qu’elle me devait un minimum de respect, je le ferais.

-Ah bien voilà enfin un point ou on s’entend! Je n’ai jamais pensé une seule seconde que tu aurais pu le mettre dehors ou, encore plus absurde, que tu aie pu le battre, tu ne lui arrives même pas à la cheville, Blackburn!

S’en suivi un long et interminable soupire qui me permis de me calmer un minimum, du moins. Je savais que je n’étais pas aussi fort que Blanca, ce n’était pas un secret, je n’avais jamais prétendu l’être non plus, c’était aussi pour cela que j’avais toujours garder ma petite meute à l’écart, je n’avais pas la puissance de m’imposer chef de la meute de New York, mais son départ, son abandon, avait été une opportunité de prendre sa place. Néanmoins, ma place, je l’avais gagnée. Je méritais mon titre et peu importe ce que Miko Snohvit en pensait, je le garderais.

-Arrêtes de tourner autour du pot… Qu’est-ce que tu veux, exactement?

Voilà, c’en était trop. Trop de non-respect, de haine injustifiée, j’en avais bien assez. Je frottai mes yeux un instant afin que ma phrase ne sorte pas de façon trop irrespectueuse ou méchante, mais je ne pouvait rien promettre à personne. Miko avait fait monter ma rage avec chaque qu’elle m’avait craché irrespectueusement au visage alors que j’avais fait d’immenses efforts pour rester calme et posé depuis son arrivée.

-Première des choses, tu me parles sur un autre ton.

Eh merde… Pour la volonté de rester calme, c’était perdu. Je n’avais pas crié, mais ça avait ressemblé à un aboiement. Je savais prendre mon rôle d’Alpha au sérieux, j’étais né pour cela. J’avais parlé d’un ton ferme et yeux deux pupilles n’avaient pas cillé une seule microseconde. Je ne riais plus du tout.

-Ensuite, EN EFFET, je n’arrive pas à la cheville de ton grand-père, côté force, mais moi, au moins, je n’aurais jamais osé abandonner ma meute et encore moins ma petite fille sans ne rien expliquer. Parce que OUI Miko, ton grand-père t’a abandonnée.

Je soupirai à nouveau et je pris mon visage dans mes mains. J’étais un nul, voilà. J’avais l’air du plus sans cœur de tous les hommes, je venais de hurler à une fille que son grand-père l’avait abandonnée. Mon air s’adoucit et mes yeux se posèrent à nouveau sur Miko.

-Excuse-moi Miko, mais c’est la vérité. On m’a montré la note qu’il a laissée avant son départ. Blanca est parti et il ne reviendra pas. Et il n’a pas cru bon de te dire quoi que ce soit. Sache tout de même que les lycans, ici, tiennent à toi et c’est la raison pour laquelle nous voulions que tu saches la vérité. Tu ne mérites pas de vivre dans le mensonge.

C’était un vrai gâchis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Red Riding Wolf
avatarMiko Snøhvit


Messages : 85
Date d'inscription : 14/01/2013
Emploi/loisirs : Étudiante, réceptionniste et fêtarde


Feuille de personnage
Phobie: Que quelqu'un que j'aime meurs.
Ambition secrète: Devenir une alpha...

MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Mer 30 Avr - 13:14

Forbes avait souvent questionné Miko sur ses sentiments par rapport au départ de Blanca. Il voulait savoir comment elle se sentait, ce qu'elle pensait, ce qu'elle espérait, ce qu'elle souhaitait... Plusieurs autres membres de la meute l'avaient également questionné à ce sujet. Elle ne leur en voulait pas. Les membres d'une meute étaient là expressément pour se soutenir, s'entraider et être alerte aux besoins des autres. Sans le vouloir, Miko devait envoyer des signaux de détresse à ses compatriotes, ce qui les dirigeait vers elle. Ils voulaient la faire parler, pour l'aider, pour la protéger. Surement par crainte qu'à force de garder toutes ces grandes émotions à l'intérieur d'un si petit corps, elle allait finir par exploser.  Miko ne savait pas quoi leur dire. *Eh merde!* Elle avait elle-même de la difficulté à comprendre tout ce qui se passait en elle. Mais elle savait également que, même si elle pleurait toutes les larmes de son corps chaque fois qu'on la questionnait à ce sujet, cela ne lui ramènerait pas plus vite son grand-père. Elle ne voyait donc pas l'utilité d'étaler ainsi ses sentiments. Le choc et l'incompréhension de ce départ sans avertissement avait fait place à autre chose. La douleur criante dûe à la déchirure du départ finissait par diminuer. Elle recommençait à respirer normalement. Elle avait encore mal, mais pas de la même façon. Le temps avait fait un peu de choses, son corps et son coeur s'étaient habitué à la souffrance et à l'absence. Suffisamment, du moins, pour que la jeune femme recommence à vivre normalement. Depuis quelques temps, Miko refaisait les choses comme avant que Blanca ne parte. Elle renouait avec certaines personnes et recommençait sa vie. Malgré tout...

-Première des choses, tu me parles sur un autre ton.

Miko avait grogné pour ne pas répliquer, puis elle roula les yeux au ciel en soupirant bruyamment. Elle se mordit la langue jusqu'à sentir un peu le gout du sang dans sa gorge afin de se contrôler. *Eh merde!* Une chance qu'elle n'était pas une vampire... Elle devait se contrôler pour ne pas lui crier plus de bêtises ou lui sauter à la gorge. Il avait beau être son Alpha, il n'avait aucune raison de lui parler de la sorte. Il était arrogant et stupide. Justin Blackburn n'était qu'un cancre ridicule et inutile. Il se prenait pour un autre et il ne remplacerait JAMAIS Blanca. Sur aucun point. Miko sentait la rage et l'amertume lui empourprer les joues. Elle sentait tout son intérieur qui bouillonnait, ses extrémités se contracter et son visage en feu.

-Ensuite, EN EFFET, je n’arrive pas à la cheville de ton grand-père, côté force, mais moi, au moins, je n’aurais jamais osé abandonner ma meute et encore moins ma petite fille sans ne rien expliquer. Parce que OUI Miko, ton grand-père t’a abandonnée.

Miko en eut le souffle coupé. La chaleur qui l'avait envahie avait rapidement fait place à une froideur mordante. Miko perdit contact avec la réalité. Plongée dans des souvenirs d'enfance, dans des promesses faites par son grand-pèere et dans les derniers jours avant le départ de Blanca. elle essayait de tout se repasser en mémoire afin de voir les moments qui auraient pu lui laisser des indices de ce qu'elle venait d'apprendre. Ce que Justin venait de lui dire ne pouvait pas être vrai. Il avait dû se tromper, utiliser des termes avec une connotation dont il n'avait pas compris la portée. Mais l'impression de vérité qu'elle avait reçu en plein visage lui faisait trop mal pour que ce ne soit pas vrai. Étourdie par ses informations et par ses émotions, la jeune femme perdit pied et se rattrappa à la dernièere seconde sur le fauteuil tout près d'elle.  *Eh merde!* Elle avait toujours de la difficulté à respirer, l'air faisait mal quand il énétrait ses poumons. Elle était glacée et grelottait. Ses pieds et ses mains étaient complètement gelés, tellement qu'elle avait de la difficulté à les bouger. Elle passa ses bras autour d'elle-même au niveau de son ventre, pour se réchauffer un minimum. Son monde s'écroulait. De gros morceaux de mensonges tombaient de partout, menaçant sa vie. Miko avait peur de rester coincée sous les ruines de ses illusions.

-Excuse-moi Miko, mais c’est la vérité. On m’a montré la note qu’il a laissée avant son départ. Blanca est parti et il ne reviendra pas. Et il n’a pas cru bon de te dire quoi que ce soit. Sache tout de même que les lycans, ici, tiennent à toi et c’est la raison pour laquelle nous voulions que tu saches la vérité. Tu ne mérites pas de vivre dans le mensonge.
-NOOOON!


C'en était trop. Miko avait hurlé avec force et rage et déception et douleur et avec un fond de trahison au fond de la gorge, aussi. Elle ne voulait pas le croire. Son grand-père lui avait pourtant toujours promis qu'il resterait près d'elle et qu'il ne s'éloignerait jamais longtemps... Sous le coup de la colère, elle empoigna rapidement le fauteuil à ses côtés et, les yeux remplis de larmes, elle le lança au bout de ses bras. Il traversa la pièce dans laquelle ils se trouvaient et se fraassa finalement contre le mur au fond, en se brisant en morceaux. Inconsciemment, elle l'avait lancé en direction de Justin. Il n'était pas vraiment directement visé, mais il était simplement dans le chemin. Après avoir lancé le fauteuil, Miko se recroquevilla sur elle-même en mettant sa tête entre ses genoux. Elle pleura tranquillement, silencieusement. Seulement le mouvement de ses épaules indiquait ce qu'elle faisait dans cette position inconfortable. Puis, elle réalisa ce qu'elle venait de faire. *Eh merde!* Elle se trouvait ridicule. Et elle s'en voulait de s'être montrée si fragile devant Justin. Elle essuya ses yeux, ravala tous les sanglots qui voulaient sortir et se releva. Elle prit tout ce qui lui restait de forces pour regarder Justin directement dans les yeux. Elle posa sur lui des yeux pleins d'eau, montrant toute sa souffrance. La petite insolente n'était plus là. Elle s'était cachée derrière la fillette et était entrain de se noyer de tant de souffrance.

-Merci de l'information...

Puis, elle tourna les talons et quitta la pièce sans plus de commentaires. Elle s'était assez ridiculisé, elle lui avait donné suffisamment de raisons de se moquer d'elle et de sa fragilité. Elle retourna dans la salle d'entraînement et continua de frapper sur le sac de sable, les yeux larmoyants, jusqu'à ce qu'il se fende et que le sable se répande sur le sol. Elle le regarda s'écouler en se serrant le ventre de ses propres bras tout en pleurant doucement...

[Terminé pour moi! Smile]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 116
Date d'inscription : 15/09/2013
Emploi/loisirs : Intervenant en toxicomanie, Lycan Alpha


Feuille de personnage
Phobie: -
Ambition secrète: Faire sourire Elisa Wilde

MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ) Dim 24 Aoû - 21:45

[Excuse-moi, avec la vie et tout, j'ai complètement oublié de closer ce sujet si vieux!!! ]


Je n’aimais pas la situation dans laquelle je m’étais mis, comme un gros con. J’aimais mon rôle d’Alpha, j’étais un leader né, je savais me faire respecter et me faire obéir de mes lycans, sauf que ce genre d’intervention était clairement la partie de mon travail et de mon rôle que je détestais le plus. En plus, Miko me détestait, je le savais. Je savais également qu’au fond, ça n’avait probablement rien à voir avec moi personnellement, mais plus avec le fait que j’avais repris la meute de son grand-père alors que d’autres Alpha de cette meute auraient pu le faire à ma place. J’avais tendance à être quelqu’un d’assez doux, je ne cherchais pas les problèmes et je préférais toujours m’expliquer avec quelqu’un de façon calme plutôt que de péter un plomb et perdre la carte, je trouvais que c’était toujours inutile de crier. Sauf qu’il n’y avait personne au monde qui me faisait péter les plombs intérieurement autant que Miko. Comme à ce moment précis, alors qu’elle soupirait et qu’elle levait les yeux au ciel. Elle me donnait envie de prendre la lampe de mon bureau et de la lancer avec une violence incontrôlée contre le mur. La rage me bouillonna au fond de mon ventre, mais je ne laissai rien paraître. Je savais qu’elle chercherait la moindre petite faille dans mon comportement pour me faire des reproches. Si ce n’était pas aujourd’hui, ce serait plus tard, mais elle le ferait et cette simple pensée me suffisait pour me concentrer et garder mon calme.


-NOOOON!

La réaction de Miko me fit de la peine. Je ne m’étais pas levé, ce matin-là, dans le but intentionnel de lui faire de la peine, bien au contraire, mais je souhaitais qu’elle cesse au moins de donner autant d’importance à quelqu’un qui n’en méritait vraiment pas tant. Blanca avait peut-être l’obligation de partir, mais il aurait pu le faire autrement que comme un criminel, sans aviser les personnes qui tenaient le plus à lui. Je n’aimais pas Miko, mais j’étais capable de me mettre à sa place et de comprendre, du moins un peu, toute la fureur qui pouvait l’habiter. J’étais surtout triste pour elle, c’était toujours difficile de découvrir que les gens qu’on aime ne sont pas ceux qu’on a toujours cru. Je n’avais qu’à penser à mes parents, quand j’étais petit, je les considérais comme le roi et la reine de monde, pourtant ils avaient été de gros déchets. Je la regardai pleurer, sans vraiment savoir quoi faire, je toute façon, je savais bien que même si j’avais voulu tenter de la réconforter, elle m’aurait probablement repoussé et envoyé promener. Je n’aimais définitivement pas cette situation.


-Merci de l'information...


Je la regardai partir comme un gros con, sans rien dire. Qu’est-ce que j’aurais pu dire, de toute façon ? Je n’étais pas spécialement celui qui pourrait la faire sentir mieux, loin de là. Au moins, maintenant elle le savait, j’avais fait ce que Forbes m’avait demandé, même si je m’étais demandé pourquoi il ne l’avait pas fait lui-même, considérant qu’il connaissait Miko et Blanca beaucoup mieux que moi, je crois qu’il aurait pu faire mieux que moi avec Miko, qu’il aurait su comment lui parler, lui. Et puis je savais que Miko l’aimait bien, du moins, certainement plus qu’elle ne m’aimait moi, même si ce n’était pas particulièrement difficile, il faut le dire… Je retournai à mon bureau, je devais passer à mon dossier suivant. Nous préparions quelque chose d’important, avec Elisa Wilde et seulement quelques uns de mes loups les plus fidèles seraient impliqués, et clairement, Miko ne faisait pas partie de ces loups.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ)

Revenir en haut Aller en bas

Petite Mise au Point [Miko] (TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Ville de New York :: Quartier Gaia :: Maisons :: Maison des lycans-