AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mensonges et renaissances [TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Everybody's Fool
avatarCameron Evans


Messages : 1219
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Assistant chez Venus Industries


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

MessageSujet: Mensonges et renaissances [TERMINÉ Mer 10 Juin - 19:16

I'm sorry I didn't tell you I loved you when I knew I did.
Most of all I'm sorry I gave up on us when you never did.

C'était une soirée ordinaire. Comme tous les vendredis, Cameron n'était pas sorti. Il avait filé chez lui dès que sa journée de travail s'était terminée et n'en était pas ressorti. Il avait tiré les rideaux et, dans la pénombre sécurisante de son appartement, s'était vautré devant une série télévisée commencée quelques jours plus tôt, prêt à se faire chacun des épisodes restants jusqu'à l'épuisement, puis à recommencer dès le lendemain, et ce, pour toute la durée de la journée.

Depuis qu'il avait commencé à travailler pour Mme Holmes, le vampire se concentrait presque exclusivement sur son emploi. Celui-ci l'avait sorti, grâce à Frederik, de l'engourdissement dans lequel il s'était laissé sombrer après son départ de Venus Industries. Pendant de longs mois, il avait été vide et veule, presque inerte, se nourrissant à peine et ne s'animant un minimum qu'en présence de Frederik. Son protégé était maintenant la seule personne comptant pour lui. Mme Holmes avait aussi de l'importance, mais c'était surtout en tant que supérieure à servir et à laquelle plaire, et non au même titre qu'une personne spéciale. Frederik donnait à Cameron une grisante impression d'avoir besoin de lui et c'était, à ce moment-ci de sa vie, précisément ce dont il avait besoin.

Cameron n'avait plus aucun ami en dehors du nouveau vampire qu'il supervisait. Il était hors de question qu'il songe à recontacter ceux qu'il avait laissé derrière lui à  San Francisco et ceux qu'il s'était faits ici s'étaient dissipés au fil des semaines de silence. De toute manière, il n'avait été proche de personne en particulier à New  York, se gardant toujours une distance, une muraille de mensonges. Il avait fini par songer qu'il avait peut-être enfin trouvé comment les autres parvenaient à si bien se débrouiller: en ne se révélant qu'en partie, en gardant pour soi tout ce qui ne reluisait pas au soleil. Il avait bien crû que cette tactique fonctionnerait quand il fréquentait Gabrielle Englebert. Il la faisait rire, la traitait avec affection et respect, et ne lui réservait que le meilleur de lui-même. Néanmoins, comme tout le monde avant elle, elle l'avait abandonné.

Le coup avait été dur. Cameron avait une fois de plus trouvé une preuve qu'il était indigne d'être aimé. Un monstre, comme disait sa mère. Il y avait maintenant plus de dix mois que cet événement avait eu lieu et le vampire n'avait pas essayé de rencontrer de nouvelles personnes, que ce soit avec des intentions romantiques ou simplement amicales. Il ne voulait pas d'autres amis qui se lasseraient de lui après avoir trouvé quelqu'un de plus facile à vivre et il se sentait incapable de satisfaire émotivement une femme ou un homme qui serait tenté de l'aimer. Ses nombreux échecs prouvaient son inaptitude à se lier réellement aux autres. Il se contentait donc du rôle de professeur qu'il occupait auprès de Frederik Holmes, sans vraiment se rendre compte qu'avec le temps, ils étaient devenus de proches amis. Si Cameron ne confiait pas ses pensées et émotions à Frederik, il le questionnait régulièrement sur les siennes, s'intéressant ouvertement à sa manière de vivre sa nouvelle condition de vampire. Il n'avait pas remarqué que son protégé avait commencé à le connaître assez bien pour le deviner sans lui poser de questions.

Cameron Evans était donc devant son neuvième épisode de la soirée, en ce chaud vendredi de juin, quand on frappa à sa porte. Il ne se leva pas à la première série de coups, se contentant de grogner sans quitter l'écran des yeux. Il n'avait pas envie d'aller répondre. Il ne voulait pas parler à quelqu'un. L'effort de tenir une conversation lui semblait insurmontable; c'était pourquoi il se barricadait chaque soir devant des personnages qui ne s'adressaient jamais à lui. Il s'abrutissait d'épisodes les uns à la suite des autres, concentrant son esprit exclusivement sur l'histoire qu'on lui présentait. Il dédiait ses pensées à ces univers imaginaires, se détachant le plus possible de cette réalité qu'il ne savait plus complètement comment gérer.

À la deuxième série de coups, il se leva. S'il voulait savoir si Blair et Chuck allaient ou non se réconcilier, il devait faire cesser les coups qui troublaient sa concentration. Il se dirigea donc mollement vers la porte avec un air las. Il devait s'agir d'une fille saoule qui s'était trompée d'appartement ou d'un imbécile dont le téléphone était déchargé.

La vue de la personne se tenant devant lui lorsqu'il eut ouvert sa porte le figea sur place, incapable de parler ou de bouger.  Seuls ses yeux étaient encore dotés de volonté: celle de se fixer sur l'autre homme avec un mélange de surprise, d'horreur et de bouleversement. Qu'est-ce que Kyle faisait ici? Était-ce bien lui? Cela ne pouvait pas s'avérer être Kyle. Kyle était mort. Il l'avait vu. Il avait vu le maire ainsi que Chloe...et il se souvenait bien des paroles de celle-ci. Il ne s'agissait donc évidemment pas du vrai Kyle.

La vague de douleur qu'il projeta sur le sosie de son ami perdu fut si intense qu'il en perdit l'équilibre et dut se rattraper au mur le plus proche. Une fois bien appuyé contre ce dernier, Cameron envoya une nouvelle vague de douleur.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Cameron Evans le Mer 23 Nov - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 19
Date d'inscription : 23/05/2015


MessageSujet: Re: Mensonges et renaissances [TERMINÉ Dim 2 Aoû - 22:56

Kyle avait toujours été perfectionniste. Cela lui venait de son père, qui disait toujours que tant qu'à faire quelque chose, il était mieux de bien le faire la première fois, pour économiser nos énergies et éviter de devoir recommencer. Kyle aimait donc les choses bien faites. Il pensait et reprenait chaque détail jusqu'à ce que tout fasse du sens et que tout soit parfait. Il ne laisserait pas une tâche avant de l'avoir complétée et il ne faisait jamais rien à moitié. Il trouvait que cela ne valait pas la peine de faire quelque chose si c'était pour le bâcler. Le nouveau démon exigeait toujours le meilleur de lui-même et exigeait aussi beaucoup des autres. Il s'attendait à ce que ceux qui travaillaient avec lui s'impliquent de la même façon qu'il le faisait. Il n'avait pas été déçu de son travail avec Matt. Même s'il avait paru à Kyle un peu moins zélé que lui, le démon d'expérience faisait les choses correctement et tout coulait bien dans le processus. Kyle avait appris à essayer de lâcher prise sur les choses sur lesquelles il n'avait pas de contrôle. C'était difficile pour Kyle, mais le contact de Matt l'aidait quotidiennement.

Kyle avait mis du temps à apprivoiser sa nouvelle nature et ses nouvelles capacités.  Il avait pris le temps de bien faire les choses et de comprendre chaque détail de ce qui coulait en lui maintenant. Il aurait pu sortir plus tôt de l'enfer, avec un peu moins de maîtrise de lui, mais Kyle ne supportait pas de ne pas être cent pourcent à l'aise. Il avait voulu que tout soit parfait, comme une adolescente qui prévoit sa première fois à faire l'amour et qui prévoyait maladivement chaque détail des semaines à l'avance. De plus, Kyle avait vu à quelques reprises des nouveaux démons qui étaient sortis dans le vrai monde en ne maîtrisant pas complètement leurs pouvoirs et ils étaient revenus plutôt amochés, alors qu'ils n'avaient pas d'ennemis dans leur ancienne vie. Ils etairn seulement tombés sur des anges qui chassaient les nouveaux démons pour les éliminer, sachant qu'ils étaient moins puissants. Alors, Kyle qui avait deux ennemis de taille dans l'autre monde, il se voyait déjà revenir en bouillie... Kyle ne le disait pas publiquement, mais il s'avouait personnellement avoir peur de Chloe. Elle avait déjà élaborer un plan pour le tuer une fois, le voir vivant n'allait certainement pas la rendre heureuse. Elle essaierait fort probablement de recommencer à l'éliminer. Kyle ne pouvait se permettre de sortir avant d'être parfaitement prêt.

Il s'était décidé à sortir dans le vrai monde ce jour-là parce que Matt avait refusé de l'aider à pratiquer encore une fois ses nouvelles capacités. Ce n'était pas la première fois que Matt refusait, car il trouvait que son protégé n'avait plus besoin de lui pour le moment. Kyle avait dû se rendre à l'évidence: il était prêt. Insécure, mais prêt. Le nouveau démon s'était téléporté de son cocon d'enfer vers Central Park. Une fois sur place, il remonta le capuchon de son hoody noir et se déplaça en longeant les arbres et en regardant par terre. Une fois dans la ville, Kyle marchait vite, le long des édifices et dans l'ombre, les mains dans les poches, pour être certain que Chloe ne puisse le reconnaître s'ils se croisaient par hasard. Devant la porte de l'immeuble où il avait suivi Cameron l'autre jour, il paniqua. La main qu'il avait tendue vers la poignée tremblait. Il n'avait soudain plus autant l'impression d'être prêt. Et s'il était entrain de faire une gaffe? Il secoua ses bras et ses mains en prenant une grande respiration, puis il tira la porte et entra. Il se rendit jusqu'à l'appartement de Cameron en se concentrant uniquement sur sa respiration. Il enleva sa capuche et défit la fermeture éclair de son hoody en chemin. Puis, une fois droit devant son but, il fixa la porte quelques instants, comme s'il finirait par voir à l'intérieur ou comme si elle finirait par s'ouvrir d'elle-même... mais sans succès.
 

Kyle décida donc de frapper à la porte. Il cogna deux petits coups, trop petits. Il frappa alors une série de coups plus confiants. Il entendait la télévision dans l'appartement, il savait que son Cami était sur place. Il donna une autre série de coups et remarqua que le téléviseur s'était tut et que des pas se rapprochaient de la porte. Il avait envie de fuir, mais savait que c'était trop tard. Il baissa la tête en prenant une grande respiration. Cameron ouvrit la porte et Kyle releva légèrement la tête et les sourcils en lui faisant un demi-sourire timide. Il vit qu'il y avait un espace pour qu'il passe et le prit comme une invitation. Kyle entra dans le nouvel appartement en inspectant autour de lui, pour essayer de voir ce que Cameron avait gardé de sa vie d'avant. Il ne put pas longtemps se concentrer sur ses recherches, car une vague de douleur lui fit plier les genoux et il dût reprendre son équilibre en se tenant contre un mur. Avant même qu'il puisse parler, une autre vague de douleur lui fit perdre le souffle. D'une voix faible et étouffée il dit:

-Est-ce que je peux savoir ce que j'ai fait pour mériter ça?

Il s'approcha de Cameron, mis sa main sur son épaule et planta son regard dans le sien, espérant que ce serait assez pour convaincre son vieil ami.

-C'est Kyle... C'est vraiment moi, Cami... Je suis revenu... Matt Fowl m'a ramené.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everybody's Fool
avatarCameron Evans


Messages : 1219
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Assistant chez Venus Industries


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

MessageSujet: Re: Mensonges et renaissances [TERMINÉ Lun 3 Aoû - 14:27

Kyle et Cameron avaient en commun ce goût presque obsessif pour la perfection. Chaque tâche devait être bien faite et tous deux notaient, mentalement ou à voix haute, tout manquement à leurs exigences. Le vampire appréciait de retrouver ce trait chez son ami, à l'époque. Il trouvait tout ce que Kyle faisait réalisé d'une main de maître puisque celui-ci s'attardait sur chaque détail. En même temps, cela lui donnait l'impression de ne pas être si obsédé par l'ordre de toute chose et par la bonne manière de faire, car son ami accordait de l'importance à ce qui devait être fait à un même niveau que lui. Il ne le jugeait donc pas de rester tard pour achever une partie de son travail ou de perdre patience quand il n'arrivait pas à obtenir l'exact résultat escompté.

Malgré son désir de tout contrôler, Cameron n'était pas retourné vers Chloe après avoir appris la vérité concernant son implication dans la mort de Kyle. Il s'en sentait incapable, encore aujourd'hui. De toute manière, il ne pouvait lui faire confiance et tout ce qu'elle lui dirait l'empoisonnerait de doute. Elle ne lui apporterait aucune paix. Il songeait tout de même à aller l'affronter, parfois. Il savait qu'il n'était pas de taille, mais mourir en essayant de venger celui qu'il avait aimé plus que tout au monde lui paraissait souvent la conclusion la plus noble à sa pathétique existence. De toute manière, s'il mourait, il savait qu'il ne manquerait à personne bien longtemps.

Frederik lui semblait avoir un avenir prometteur. Il s'en sortait de mieux en mieux avec sa nature de vampire et, même s'il ne contrôlait pas encore très bien ses pulsions, il comprenait ce qu'il était, et c'était déjà une bonne partie du cheminement. Certains vampires ne parvenaient jamais à savoir résister à l'appel du sang. Son ancien mentor le lui avait maintes fois dit alors qu'il se détestait de ne pas arriver à progresser. Otthran… un autre disparu. Plus personne n'était là, maintenant, pour conseiller Cameron. Il devait se guider lui-même et, en plus, aider Frederik à avancer. Il avait l'impression qu'ils étaient deux aveugles qui se tenaient chacun à un bout de la même canne blanche. Se concentrer sur le jeune vampire aidait Cameron à se retenir de se laisser sombrer, mais il ne se sentait pas à la hauteur. Il était d'ailleurs convaincu que Frederik se lasserait, tôt ou tard, et choisirait de se débrouiller tout seul.


-Est-ce que je peux savoir ce que j'ai fait pour mériter ça?

Le sosie de Kyle avait la même voix que lui, ce qui troubla Cameron. Qui pouvait aussi injustement venir le faire souffrir jusque chez lui? S'agissait-il de Chloe? À sa connaissance, le vampire n'avait pas d'autres ennemis à New York.

Cameron lança une nouvelle vague de douleur sur cet ennemi à l'identité mystérieuse. La souffrance que la vue de Kyle créait en lui le poussait à utiliser son pouvoir sans retenue. Il savait que la douleur magique pouvait mener à la mort de celui qui la subissait et il était prêt à en venir à cette conclusion s'il en avait l'occasion. Une personne si perfide qu'elle faisait faussement revenir les morts pour faire souffrir quelqu'un d'autre méritait de mourir en ayant atrocement mal.

Le monstre s'approcha de Cameron et ce dernier ne recula pas, se rechargeant brièvement dans le but de lancer une vague de douleur encore plus puissante. Le vampire avait la capacité de lâcher la douleur en continu mais, avec les années, il avait développé une technique qui lui permettait de faire encore plus de ravages en prenant de petites pauses avant de lancer des décharges beaucoup plus impressionnantes. Sur le point de laisser aller un coup terrible, Cameron perdit de sa contenance et de sa concentration quand celui qui ressemblait en tous points à Kyle osa le toucher. Il sentit sa volonté de lui faire du mal s'écraser presque entièrement, juste avant qu'une colère sourde ne prenne possession de lui : il n'allait pas se laisser avoir par une illusion qui jouait sur ses sentiments.


-C'est Kyle... C'est vraiment moi, Cami... Je suis revenu... Matt Fowl m'a ramené.

Avant les paroles, ce fut le regard qui eut raison du vampire. Il ne pouvait s'agir que de Kyle. Personne ne pouvait posséder un don lui conférant la capacité de reproduire si fidèlement le regard d'une personne. Puis, Cameron analysa ce qu'on venait de lui dire : Matt Fowl. Le même homme qui leur avait permis de fuir San Francisco. Un démon puissant qui protégeait et aidait Kyle pour de mystérieuses raisons. Oui, il était fort possible que Matt Fowl ait sauvé Kyle. Il en avait les motivations et les capacités nécessaires.

Cameron fixa Kyle sans rien dire pendant plusieurs secondes. Son esprit peinait à assimiler la réalité après tous ces mois de désespoir sans lumière. Il détailla le visage de Kyle avant de revenir à ses yeux. Il approcha doucement ses mains de ses épaules, comme pour vérifier s'il était vraiment devant lui, tangible, alors que Kyle avait lui-même prouvé ce fait en mettant sa propre main sur l'épaule de son ami. Quand il les toucha, il arrêta de respirer, sous le choc, et ses jambes se dérobèrent. Il se laissa glisser contre le mur sur lequel il était déjà appuyé, une main agrippée de toutes ses forces à l'épaule de son ami, son autre main devenue toute molle parce que l'émotion le privait d'une partie de sa vitalité. Kyle fut forcer de s'abaisser avec lui jusqu'au sol.

Complètement déconnecté, Cameron oublia les longs mois de solitude ainsi que les questions qu'il aurait normalement eu à poser à Kyle après un retour si tardif. Il l'attira contre lui et le serra de toutes les forces qu'il possédait encore. Des dizaines de larmes silencieuses ne se firent pas attendre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 19
Date d'inscription : 23/05/2015


MessageSujet: Re: Mensonges et renaissances [TERMINÉ Mer 20 Juil - 9:56

Depuis qu'ils étaient à New York, Kyle n'avait plus vraiment réfléchi à sa vie, parce qu'il se sentait bien et à sa place. Il était heureux de ce qu'il avait, de son emploi et de ses relations. Il ne voulait pas remettre en question ce qu'il avait ou se demander ce qu'il aurait pu faire autrement puisque Kyle se sentait heureux, avant de mourir. Il avait été pris de panique une fois dans une cellule de prison dans le couloir de la mort. Ressasser le passé, émettre des regrets et des remords, c'était une activité que seulement le gens qui étaient en phase terminale pouvaient faire, puisqu'ils étaient conscient de leur fin imminente et se permettaient donc une telle introspection. Quand Kyle était mort, il ne s'en doutait pas et il n'avait donc pas pu mettre ses choses en ordre avant qu'il ne soit trop tard. Il n'avait pas pu régler ses comptes, payer ses dettes ou léguer ses choses. Il n'avait pas non plus pu faire une grande déclaration d'amour touchante et tragique comme dans les films, puisqu'il ne savait pas que c'était la dernière fois qu'il voyait Cameron ce matin-là... Il avait donc été très reconnaissant de se réveiller, suite à l'exécution publique, même si ça avait été en enfer.

Il s'était dit qu'il profiterait désormais de chaque moment comme si c'était le dernier, il ne laisserait plus rien en suspens. Kyle voulait que tout soir clair et net et en ordre avec toutes les personnes importantes de sa vie, en cas qu'il disparaîtrait subitement à nouveau. Il n'aurait donc pas de secrets, surtout pas pour Cameron, sauf peut-être le fait qu'il était un démon... Kyle savait que son ami avait une aversion particulière pour ces créatures, à cause de son enfance et Cami ne supporterait sûrement pas d'en côtoyer un quotidiennement. Mieux valait taire ce détail le plus longtemps possible. Les chocs mentaux que son ami lui envoyait lui donnait raison de garder son secret...

Quand Cameron se laissa glisser contre le mur, Kyle le suivit naturellement. Il se retrouva sur ses genoux, la main toujours sur l'épaule de Cami et il déposa alors son menton sur la tête de Cameron. Il écouta les sanglots de son ami quelques minutes, comme figé, avant de se mettre à pleurer à son tour. Ils restèrent ainsi plusieurs minutes à seulement pleurer dans les bras l'un de l'autre, puis Kyle parla d'une voix peu assurée :


-Je suis désolé, Cami... Je m'excuse de t'avoir laissé tomber... J'ai essayé de revenir plus tôt, mais c'est plus compliqué qu'on croit revenir à la vie...

Si, pendant son séjour aux enfers, Kyle avait voulu que Cami reste accroché à son souvenir afin qu'il ne l'oublie pas et que ce qu'ils avaient reste sacré, en même temps, il ne voulait pas le savoir malheureux à se morfondre. Il voulait pouvoir reprendre sa place sans se battre contre personne d'autre, mais il ne voulait pas que Cami porte le deuil comme un proche qui aurait perdu quelqu'un à la guerre, quoique c'était un peu ça.

Aujourd'hui, pourtant, Kyle voudrait effacer sa mort, son absence et la douleur faite à son ami. Le voir aussi troublé et triste lui faisait terriblement mal. Il ne pensait pas qu'après tout ce temps, Cami serait encore aussi affecté. Kyle s'en voulait d'être parti si longtemps, de n'avoir pas pu trouver l'énergie et la force pour se rebâtir plus rapidement. Il se disait qu'il aurait dû plus se forcer, essayer plus fort et plus souvent. Il avait l'impression qu'il avait en quelque sorte laissé tomber Cameron et il s'en voulait pour ça aussi.

Kyle s'essuya les yeux et s'assoya en se mettant le dos contre le mur, comme Cameron, en tenant la main de ce dernier dans la sienne.


-Tu dois avoir milles questions... je vais essayer de te résumer : Matt a réussi a récupérer mon âme alors qu'elle s'échappait du corps que je partageais avec Chloe. Puis, il m'a aidé à me bâtir un nouveau corps en me guidant avec mes pouvoirs magiques. Ça a pris du temps, mais je suis finalement ici pour vrai, pour de bon.

Kyle serra la main de Cami en le regardant, les yeux remplis de larmes coupables.

-Et tu m'as terriblement manqué.

La voix de Kyle se brisa sur le dernier mot. Il serra la main de Cameron un peu plus fort, puis détourna le regard, ferma les yeux et laissa couler quelques nouvelles larmes sur ses joues. Il était si bon de finalement retrouver Cami. Le nouveu démon avait passé des mois à se concentrer pour ne pas oublier les traits, l'odeur et la sensation de la peau de Cameron pendant qu'il était en enfer. Pouvoir finalement les voir, le sentir et lui toucher valait bien tous les sacrifices faits pendant son absence.

-Je ferai tout pour ne plus jamais te quitter, Cami...

Kyle alla déposer un léger baiser sur le haut du front de son ami et y laissa son propre front appuyé par la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mensonges et renaissances [TERMINÉ

Revenir en haut Aller en bas

Mensonges et renaissances [TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Ville de New York :: Quartier Empire :: Appartements, condos et lofts :: Appartement de Cameron Evans-