AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Everybody's Fool
avatarCameron Evans


Messages : 1215
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Assistant chez Venus Industries


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

MessageSujet: Le contexte Mar 25 Sep - 17:14

JUILLET 2007 - la brèche
Matt C. Fowl était un démon extrêmement puissant. Et brillant. Son idée d'ouvrir un portail entre l'enfer et la ville de New York - sa préférée d'entre toutes - était tout simplement géniale. Ce serait comme faire un deuxième enfer, mais avec des taxis jaunes. Sauf qu'il ne savait pas qu'on ne pouvait pas jouer avec une magie aussi puissant et aussi ancienne sans prendre de gros risques. Comme celui de se planter complètement.

Lorsque le démon a vu que le portail menait à des dizaines de dimensions différentes et qu'aucune d'elles n'était l'enfer, il a compris que quelque chose avait raté, et il s'est vite enfui en enfer. Il n'aurait pas pu refermer le portail, de toute manière, car il était trop épuisé. Et ce qui en sortait alors ne l'aurait jamais laissé en vie.

Loki fut le premier dieu à franchir le portail et à comprendre ce qui se passait. Très vite, des dizaines d'autres, curieux ou tout simplement encore plus en danger dans leur monde d'origine, sortirent aussi, sous leur forme primaire. L'univers où ils arrivèrent ne supporta pas ces formes et la nature se révolta. Les océans sortirent de leur lit, des vents ravagèrent les villes et des tremblements de terre secouèrent toutes les construction des hommes. Des pays entiers furent réduits à néant. New York fut l'endroit qui eut le plus de chance, certainement parce que c'est à cet endroit que la brèche avait été créée. Il resta un bon nombre de survivants et, tout de même, quelques ruines de bâtiments.

Les divinités de toutes sortes, fascinées par ce monde qu'elles découvraient d'un oeil nouveau, et oppressées par les énergies terrestres qui se révoltaient contre leur grandeur, ne virent pas Loki refermer la brèche. Lorsque l'une d'entre elles fit remarquer aux autres que la brèche n'était plus là, toutes prirent rapidement une forme qui ressemblait à celle des habitants de ce monde désormais en cendres. Il y avait longtemps que plusieurs divinités arrivaient à voyager entre les mondes mais, la plupart du temps, être sur terre les affaiblissait et les faisait souffrir. Désormais, elles faisaient partie de ce monde.

AOÛT 2007 - l'argent, y a que ça de vrai
Après avoir bien étudié les humains, les divinités se concertèrent rapidement et convinrent de prendre dans ce monde une place aussi grandiose que celle qu'elles avaient eu en les gouvernant, à différentes époques, de leurs royaumes respectifs. Elles usèrent donc de leur ruse, de leur charisme et de leur magie pour détourner des sommes importantes d'argent - ce qui était le plus important pour la race humaine - et, ainsi, monter dans la société.

SEPTEMBRE 2007 - le maire
La ville étant en ruines, tout comme ses structures sociales et politiques, il fut facile pour Loki d'en prendre temporairement le contrôle sous son identité humaine, Logan Laufey. De cette position, il pouvait maintenant aider les autres dieux à obtenir argent et renommée. Il entama la reconstruction de ce qu'il considérait maintenant comme son nouveau royaume avec l'aide des autres dieux, ce qui permettrait d'accélérer le processus.

NOVEMBRE 2007 - la douleur
L'ouverture de la brèche avait complètement bouleversé l'univers terrestre, et pas seulement par des cataclysmes dévastateurs. L'être le plus fort et le plus fragile à la fois de ce monde en avait été profondément touché. En effet, il fallut peu de temps pour constater que les humains étaient plus fébriles, plus violents. Des tueries sauvages eurent lieu entre des gens qui auraient semblé normaux. Des bagarres terrifiantes se déroulèrent en pleine rue. Le maire décida donc d'appliquer des mesures contre cette violence, lesquelles s'avérèrent assez efficaces. (Voir la liste des lois spéciales)

DÉCEMBRE 2007 - l'espoir renaît
Le quartier politique et financier de la ville fut le premier à être construit. Magnifique, technologique et très propre, il amena, lors de son inauguration, une vague d'euphorie sur les habitants de la ville.

MARS 2008 - la vie reprend
Le second quartier à être reconstruit fut le centre-ville. Plus que le quartier Helheim, Empire fut le signe que la vie pouvait continuer. La tragédie prenait fin pour les habitants de la ville de New York.

JUILLET 2008 - le phénix
Un an après la tragédie de laquelle presque tous les pays se remettaient toujours difficilement, New York avait retrouvé presque tout son éclat. Avec ses quartiers neufs et bien entretenus, la ville était maintenant presque aussi belle qu'avant l'ouverture de la brèche. Seul point sombre: le quartier Grey. Le gouvernement de la ville ayant misé sur les autres quartiers, celui-ci fut laissé de côté, à demi reconstruit. Quiconque s'y promenant aurait encore senti la tragédie. Mais personne ne voulait aller se promener là.

SEPTEMBRE 2008 - l'étau se resserre
Loki fut réélu comme maire, pour une période un peu plus définitive. Les autres divinités, ayant passé la dernière année à gagner de la puissance et de la renommée, avaient maintenant presque toutes des postes intéressants dans la ville, dans plusieurs domaines différents.

DÉCEMBRE 2008 - la ville lumière
Ce qui restait de gouvernements dans les autres pays, voire les autres villes, décerna à New York le statut officiel de première puissance mondiale. Officiellement, c'était un honneur. Dans les faits, ce fut surtout une excuse pour Loki d'armer la ville à un point presque ridicule.

2012 - 2014
Après cinq ans, les divinités sorties par la brèche occupent les meilleurs postes dans la ville, laquelle est toujours la première puissance mondiale, même si plusieurs autres points du globe se sont assez bien remis de la catastrophe. Loki dirige la ville avec une poigne de fer.

Les quartiers, plus modestes lors de leur construction, sont maintenant de plus en plus grands. Les entrées et sorties de la ville sont surveillées et réglementées - on ne veut pas que trop d'étrangers viennent essayer de prendre leur part de New York.

Les lois spéciales contre la violence, instaurées en novembre 2007, sont toujours actuelles, car les comportements violents n'ont pas cessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mairesse de New York
avatarElisa H. Wilde


Messages : 344
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Mairesse de New York


Feuille de personnage
Phobie: Ne pas avoir de raison de vivre.
Ambition secrète: Être aimée.

MessageSujet: Re: Le contexte Mer 23 Juil - 20:32

JANVIER 2014
Logan  Laufey organise une exécution publique. le même genre que celles qui se faisaient au Moyen Âge, dans le but de mieux asseoir son pouvoir. Elisa Wilde profite de cet évènement pour organiser clandestinement un attentat terroriste visant à tuer Laufey. Toutefois, l'intervention de terroristes au but non confirmé vient brouiller les cartes. Le meurtre n'a pas lieu.

MARS 2014
Le 27 mars 2014, la mort du maire de la ville, Logan Laufey, est confirmée. Le maire aurait été assassiné dans son condo et l'assassin y aurait mis feu. La ville se retrouve sans chef pendant quelques mois. Le meurtrier n'est pas retrouvé.

JUILLET 2014
Le 21 juillet 2014, Elisa Wilde est élue comme mairesse de la ville. Elle conserve les lois établies par l'ancien gouvernement, mais promet d'apporter des changements significatifs aux structures importantes de la ville.

_________________

Buckle up, and know that it’s going to be a tremendous amount of work, but embrace it.
–Tory Burch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Le commencement :: Règlements et contexte :: Contexte-