AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
ϟ Lightning Rider ϟ
avatarJake T. Donwall


Messages : 37
Date d'inscription : 15/06/2017
Emploi/loisirs : Tireur d'élite dans l'armée américaine.


Feuille de personnage
Phobie:
Ambition secrète: Protéger la terre

MessageSujet: Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook] Lun 3 Juil - 16:49

Vous avez dit Marteau?
Un jour j'irai à New-York avec toi
Toutes les nuits déconner
Et voir aucun film en entier, ça va d'soi
Avoir la vie partagée, tailladée
••••

Je sifflotais tranquillement dans mon appartement... Pardon, mon penthouse en plein cœur du quartier Empire. Lorsque j'étais arrivé sur terre il y a quelques années déjà c'était pour préserver la terre de loki mais j'étais arrivé trop tard et le portail s'était refermé. J'aurais put retourner sur Asgard. Je l'ai fait plusieurs fois bien sur pour revoir mon amour, Sif. Ma magnifique et merveilleuse femme. Elle était tout pour moi et elle était aussi la mère de mon enfant. Ma fille unique qui a voulu me suivre sur terre. Elle avait mon caractère têtu mais elle possédait la force et le courage de sa mère. C'était ma fille et j'en étais fier. Mais depuis qu'elle connaissait la terre, elle s'éloignait de moi, un peu plus chaque jour.

J'avais fait mon intégration facilement dans les forces de l'armée américaine. Se fut assez simple en réalité. J'étais un Dieu après tout, et pas n'importe lequel! Le Dieu de la foudre et du tonnerre! Grâce à Mjollnir et ma ceinture, ma force était décuplée et je pouvais contrôler la foudre. Malheur à ceux qui croisent mon chemin. En parlant de chemin croisé, j'ai fait la connaissance d'un autre Dieu il y a aussi quelques années de cela. Arès. Dans le corps d'une femme forte et volontaire. Elle aurait put faire partie des Valkyries sur Asgard. On s'était connu à la salle de sport. Elle en est la gérante. Très vite une sorte de défi s'est instauré à celui qui apprend quelque chose à l'autre. Elle avait la stratégie et j'avais la force. Mais j'étais fin stratège et on s'est vite rendu compte qu'on abandonnait à cause de l'endurance du combat qui durait souvent trop longtemps. Nous sommes devenus amis et nous sommes révélés nos identités. Quand elle a su que j'étais Thor, la première chose qu'elle m'as demandé c'était de voir Mjollnir.

Malheureusement, ce marteau était sensible à ma présence et le fait de le contenir et de me contenir ne rendait pas la chose aisée. Un peu trop lâché et mon pouvoir pourrait bien créer l'orage du siècle au dessus de New York... Mais sa nature enjouée et surtout son intérêt me fit pencher la balance dans le positif et je lui ai dit qu'un jour elle pourrait venir essayer de le porter si elle en était digne. Car seul celui qui peut soulever le marteau peut devenir roi d'Asgard. Et ce marteau ne répondait qu'à moi. Et la voir perdre face à cela me satisfaisait un peu. Oui oui, c'est gamin et puéril mais c'était clairement à celui qui avait la plus grosse. Elle était un homme dans un corps de femme. Elle aurait put être ma sœur.

En parlant de fraternité et de marteau, la dernière fois que je l'avais sorti c'était à la mort de Loki. Malgré la déclaration officielle de son décès, une partie de moi refusait de le croire mort et l'idée même qu'il puisse l'être me mettait terriblement en colère. Peut être que finalement je n'ai jamais réussi à faire mon deuil... Finalement je m'étais décidé à faire venir Brook pour qu'elle teste le marteau. La dernière fois que je l'avais vu au club, je lui ai spécifié qu'elle pouvait venir aujourd'hui.

C'est pourquoi je sifflais alors que je buvais un jus de fruit tranquillement en regardant par la fenêtre. Le marteau le sentait que j'allais le prendre dans les mains. Déjà des nuages noirs se dessinaient à l'horizon. Je posais le verre sur la table de la cuisine alors que je prenais les clef, caché derrière la boite à clef. L'idée était simple mais efficace. On ne cherche pas des clefs là où elle pourrait être mise en évidence. C'est comme tout! Brook n'allait plus tarder et cela faisait longtemps que je ne l'avais plus manié. Je tirais le cadre qui cachait le coffre dans le mur et l'ouvrit. Mjollnir était là, comme endormi. Soufflant un grand coup, je l'attrapais et je sentis un courant électrique me traverser. Sans m'en rendre compte un sourire immense traversa mon visage alors que je fermais les yeux, me laissant envahir par sa force. Aussi léger qu'une plume pour moi, je le soulevais sans problème et le sortit du coffre. Cela faisait tellement longtemps! Les lumières vacillèrent un peu sous le courant électrique qui se dégageait et je le posais sur la table. Tout se calma d'un coup alors que je soufflais me sentant de nouveau incomplet. Il faudra en faire à l'extérieur. Sinon on risque de briser l'immeuble...

Je m'installais dans le canapé juste à côté attendant que Brook arrive.

••••

823 Mots
by Wiise

_________________

Quand le tonnerre gronde, on accuse Thor de forger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'aime le bruit des os qui se brisent
avatarBrook A. Hendrix


Messages : 57
Date d'inscription : 06/01/2016


MessageSujet: Re: Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook] Mer 26 Juil - 20:18

J'avais rapidement remarqué Thor, sans connaître sa véritable identité. Tout d'abord, sa forme physique et son agilité avaient attiré mon attention. Je m'étais vite décidée à lui parler pour en savoir davantage sur lui et, dès notre premier contact, j'avais décelé sa nature divine, ce qui avait encore davantage suscité mon intérêt. Après quelques conversations, sachant que lui aussi avait nécessairement découvert que j'étais une déesse – enfin, un dieu –, je m'étais risquée à lui demander sa réelle identité, le dieu derrière l'homme, et je lui avais révélé que j'étais Arès.

Thor était un dieu fascinant : un véritable guerrier, une divinité puissante… Il avait tout pour me plaire! J'aimais m'entourer de gens forts. Même chez mes amis à la constitution plus fragile, on retrouvait une forme de combativité ou un caractère bien trempé. Il me semblait que je n'avais rien à partager avec les gens qui s'écrasaient devant les autres ou devant l'échec. Ma patience s'effondrait vite en présence de personnes qui acceptaient la faiblesse. Les erreurs arrivaient à tout le monde, et je n'associais pas la perfection à la force. N'importe qui pouvait trébucher ou tomber, mais ceux qui ne se relevaient pas ne méritaient pas qu'on baisse les yeux vers eux.

Je franchis la porte dès que Thor me l'ouvrit. Ce n'était pas notre première rencontre chez lui et j'avais tendance à rapidement prendre mes aises chez mes amis. Je laissai tomber mon sac à main dans l'entrée  tout en parlant :


-J'ai failli tuer une fille. Elle accaparait la moitié de la salle de gym sans s'entraîner. Elle se prenait en photo avec les équipements. Je l'ai avertie plusieurs fois de s'en tenir à un type d'exercice à la fois… Écoute, j'en ai rien à faire qu'elle soit trop conne pour utiliser les équipements pour les bonnes raisons, mais ça m'a mise hors de moi qu'elle prenne la moitié des équipements en otage pour faire la belle. J'allais la tirer hors du chemin par sa queue de cheval, mais la réceptionniste m'a donné une bien meilleure idée : je suis allée me mettre en arrière-plan sur toutes ses photos, avec un poids à soulever. Ça m'a pris à peine quelques minutes pour gâcher son humeur.

Je me dirigeai vers la cuisine et me servis un verre d'eau.

-Je sais que les clients que je fais chier ont tendance à ne pas revenir, mais je préfère ne pas les revoir quand ils sont trop débiles. De toute manière, le Warrior n'a jamais aussi bien fonctionné que maintenant. Je ne suis pas inquiète à ce sujet. Il faut d'ailleurs que j'engage un entraîneur supplémentaire : on manque de personnel. Bon, je préférerais une femme, pour le plaisir des yeux, mais faut que je donne une chance égale à tout le monde, il paraît.

Je n'étais pas aussi volubile en présence de gens que je ne connaissais pas, mais je me laissais aller avec mes amis jusqu'à parfois devenir une tornade de mots. Certains me l'avaient justement reproché en soulignant que j'avais du mal à écouter sans que ça m'emporte dans un torrent de répliques. J'essayais de m'améliorer mais, en même temps, quand une personne me parlait, je m'attendais à ce qu'elle souhaite que je réponde avec mon avis. La passivité ne m'allait pas bien.

Trop absorbée par mes propres paroles, justement, je n'avais pas remarqué la raison officielle de mon déplacement aujourd'hui : Mjollnir. Je faillis m'étouffer avec ma gorgée d'eau en posant les yeux sur celui-ci. Je déposai doucement le verre sans quitter le marteau des yeux.


-Wow! De la bombe!

Je sentais mes yeux arrondis, au bord de l'explosion de leurs orbites. Je m'étais préparée à ce moment, mais j'agissais en véritable enfant. J'étais transportée. Pourtant, cette arme était loin d'être la première avec laquelle j'étais en contact. La plus puissante? Je n'en étais pas certaine, mais c'était probable. Héphaïstos, à défaut d'être bon amant, savait forger des merveilles. En plus d'Aphrodite, plusieurs de ses créations étaient passées entre mes mains. Je ne savais pas ce qu'elles étaient devenues aujourd'hui – autant les créations que la déesse. Une chose était certaine : ce marteau n'avait rien d'ordinaire.

-Tu crois qu'il va m'aimer? dis-je en détachant difficilement mon regard de l'arme pour rencontrer les yeux de Thor.

Je me mourais de le tenir, même si je ne pensais pas arriver à le soulever, ce que je m'étais bien gardée de dire à mon ami. J'avais fait la fanfaronne en soutenant que rien ne pouvait me résister, mais je connaissais les conditions nécessaires pour utiliser cette arme magique. J'étais préparée à être déçue, mais la simple vue du marteau me comblait déjà suffisamment de joie pour que mon humeur ne soit pas trop ternie par un échec.

_________________

Envie de te faire casser la gueule?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Lightning Rider ϟ
avatarJake T. Donwall


Messages : 37
Date d'inscription : 15/06/2017
Emploi/loisirs : Tireur d'élite dans l'armée américaine.


Feuille de personnage
Phobie:
Ambition secrète: Protéger la terre

MessageSujet: Re: Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook] Ven 28 Juil - 7:48

Vous avez dit Marteau?
Un jour j'irai à New-York avec toi
Toutes les nuits déconner
Et voir aucun film en entier, ça va d'soi
Avoir la vie partagée, tailladée
••••

Quand elle sonna en bas de l'immeuble, je me levais pour lui ouvrir. Elle arriva quelques minutes après cela en toquant frénétiquement à la porte. Un sourire traversa mon visage. Arès, enfin Brook, était une femme forte. Si je n'étais pas si fou amoureux de Sif, Brook aurait put me plaire. Mais non, elle était une amie à qui je tiens. Quand elle entra dans l'appartement qu'elle connaissait déjà, elle entama un long discours sur une jeune femme qui était à sa salle de gym plus elle parlait, plus un sourire s'étira sur mon visage jusqu'à ce que j'éclate de rire. Quand elle eu fini, je lui affirmais.

-Ahahahahah! Oui Bonjour à toi! fis je amusé. Cela ne me dérangeait pas qu'elle parle, je n'étais pas un grand bavard mais elle oui. Elle ramenait de la joie de vivre face à mon calme froid. Elle posa son regard sur Mjollnir et ne le lâcha pas du regard. Cette fois ci, j'eus un air fier et hautain face à l'interêt soudain que portait la jeune femme au marteau. Arès, ne connaissait pas les armes nordiques. Mes yeux pétillait de malice face à celui admiratif de Brook. Ou Arès.

Elle s'exclama encore en s'approchant du marteau qui ne réagissait pas. Je lui souris quand elle me demanda en croisant mes yeux si Mjollnir l'aimera. Je haussais les épaules et croisa les bras sans m'approcher. C'était dangereux. Je lui répondit alors, sur des paroles sages.

-Mjollnir ne marche pas avec l'amour. Il faut en être digne et lui seul sait qui l'est ou pas.

Juste pour la frime et faire rager la blonde, je m'approchais du marteau et serra la poignée longue. Un soupir de soulagement traversa mes lèvres alors que je sentais un poids sur mes épaules s'envoler. Sans Mjollnir je me sentais pas bien. Un sourire cette fois ci triomphant naquit sur mes lèvres alors que je le soulevais comme si il n'était que du plastique. Un éclair traversa le marteau et s'enroula autour de mon bras. Cela peut être impressionnant mais pour moi c'est comme si je tenais mon bras près d'un feu doux. Je le fis voler de ma main gauche à ma main droite et je lançais un regard plein de défi à Brook.

-Si tu veux le tester ma belle, et voir sa pleine puissance, il va falloir aller à l'extérieur du bâtiment, parce que sans me vanter, je peux faire sauter l'immeuble si je le décide.

Je lui souris et le reposa sur le bureau avec un sourire aux lèvres.

-Si tu connait un chantier en construction ce serait l'idéal.

Je posais un tissu velouré noir sur le marteau et le rangea dedans. J'attrapais une valise et le posa à l'intérieur. Je lui affirmais alors plein de défi.

-A moins que tu ai trop peur pour l'essayer et te voir en échec!

••••

506 Mots
by Wiise

_________________

Quand le tonnerre gronde, on accuse Thor de forger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J'aime le bruit des os qui se brisent
avatarBrook A. Hendrix


Messages : 57
Date d'inscription : 06/01/2016


MessageSujet: Re: Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook] Lun 4 Sep - 21:02

-Ahahahahah! Oui Bonjour à toi!

-Ouais, ouais, bonjour,
dis-je en levant les yeux au ciel.

J'oubliais facilement les salutations, surtout avec les gens avec qui j'étais à l'aise.

Impressionnée par le marteau divin, je ne me sentais pas très mature, mais cette qualité n'avait jamais été en haut de ma liste, de toute façon. Je réalisai que je m'étais concentrée sur l'évidence sans approfondir le sujet. Il me fallait poser plus de questions au sujet de cette arme. Il n'y avait pas de guerre imminente mais, avec le caractère habituel des dieux, on pouvait s'attendre à des disputes violentes assez régulièrement. Dernièrement, d'ailleurs, il y avait eu ce scandale au sujet de Héra, ou plutôt Elisa Wilde, et Hébé m'avait assuré que notre mère n'avait pas commis les actes qu'on la voyait faire avec plaisir dans la vidéo (que je n'avais pas regardé!). Il s'agissait assurément d'une sournoise attaque de ses opposants. La suite promettait d'être violente. Ce genre de coup ne venait jamais seul.


-Mjollnir ne marche pas avec l'amour. Il faut en être digne et lui seul sait qui l'est ou pas.

Je soupirai. Thor était si théâtral et solennel! Je savais comment fonctionnait l'arme, car il me l'avait expliqué. De plus, il s'agissait du marteau magique le plus connu et des informations à son sujet étaient accessibles même aux humains, sous forme de légendes. Je ravalai mon envie de souligner que je blaguais en le voyant toucher Mjollnir. Même si je n'arrivais pas à la soulever, toucher l'arme et sentir sa puissance me faisait envie.

-Si tu veux le tester ma belle, et voir sa pleine puissance, il va falloir aller à l'extérieur du bâtiment, parce que sans me vanter, je peux faire sauter l'immeuble si je le décide.

-Je peux faire sauter l'immeuble si je le décide,
dis-je d'un ton moqueur, en le parodiant.

Je me levai avec un sourire malicieux et attachai mes cheveux avec l'élastique que j'avais gardé à mon poignet.


-Je suis prête à aller jouer dehors, mon beau.

-Si tu connait un chantier en construction ce serait l'idéal.

-Faire sauter la maison d'un débile serait plus drôle, mais ok, allons-y pour la solution gentille.


Je me dirigeai vers la porte en parlant. J'avais enfilé une tenue de sport avant de partir, par souci de confort pour l'activité que nous avions choisie.

-A moins que tu ai trop peur pour l'essayer et te voir en échec!

-La seule chose qui me fait vraiment peur, c'est ta coiffure quand tu te lèves le matin.


***

Je fis de mon mieux pour garder mon calme alors que Thor sortait la précieuse boîte de la voiture. Nous étions finalement allés hors de la ville, côté quartier Grey, dans un grand champ parcouru de petites collines.

-Est-ce que tu fais exprès de prendre tout ton temps? C'est super long.

Je courus sur place pour extérioriser mon excitation et ma nervosité. Depuis toujours, l'exercice physique représentait pour moi une ressource inépuisable de plaisir et, même, de libération.

-Bon, tu me fais une petite démo pour commencer?

_________________

Envie de te faire casser la gueule?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook]

Revenir en haut Aller en bas

Pour le porter, il faut en être digne! [PV Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Ville de New York :: Quartier Empire :: Appartements, condos et lofts :: Penthouse des Donwall-