AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'autre moitié d'une flamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 116
Date d'inscription : 31/07/2013


MessageSujet: L'autre moitié d'une flamme Lun 12 Aoû - 22:34


•• deborah LACKEY ••

•• Divinité(spécifiez le genre et l'origine)/Créature(spécifiez le type)/Sorcier/Humain ••


âge  ••  682 ans (apparence d'environ 25 ans)
pouvoirs  ••  charme (séduire magiquement les gens), longévité éternelle (vivre éternellement, sauf si assassinée), imperméabilité à la magie (les pouvoirs magiques des autres ne m'atteignent pas), métamorphose (me transformer en flamme et modifier mon apparence physique)
qualités  ••  intelligente, charmeuse, sexy, déterminée, prête à tout, sans peur, débrouillarde
défauts  ••  manipulatrice, calculatrice, dérangée, sans scrupules, violente, sadique
habitudes  ••  séduire, être une femme fatale, se regarder, être avec Atara, danser, magasiner, être au Velvet Dream, ne rien regretter
apparence  ••  très belle, plutôt grande, très mince, longs et épais cheveux bruns, yeux bruns, s'habille sexy

_________________________________________

QUI ES-TU?

J’étais arrivée chez moi il y avait près d’une heure. J’avais quitté le Velvet Dream relativement tôt et avait laissé la fermeture entre les mains du barman, qui était de loin le plus fiable des employés, en dehors de ma famille. Bien que, ma sœur et mon frère étaient tous deux de service sur la scène ce soir-là, je préférais ne pas trop leur en demander lors de si grosses soirées. Les vendredis soirs étaient toujours les plus remplis et les plus épuisants. J’avais moi-même dû passer la soirée assise à une table avec un gros bonnet de la ville qui pouvait nous apporter beaucoup de facilité, de par ses nombreux contacts. Je sentais d’ailleurs encore le rythme de la musique dans mes tempes, comme si la mélodie était retenue prisonnière dans mon crâne et qu’elle ne ressortirait jamais. J’avais fermé les yeux et me massais maintenant les tempes. Le bar marchait très bien, seulement, j’aimais en avoir toujours plus. Le Velvet Dream avait été mon idée, mais c’était avec ma sœur que nous avions vraiment mis le projet sur pied. Nous avions des habitués, des débutants, des riches, des pauvres, des beaux, des laids… Bref, nous ne refusions personne à l’entrée, tout le monde avait bien droit à un petit moment de bonheur. Et certains n’y avait pas droit en dehors de nos murs, alors aussi bien profiter de leur présence! Tant qu’ils payaient et qu’ils respectaient les règles, ils étaient les bienvenus. Notre clientèle n’était plus à faire. Tout le monde connaissait le Velvet Dream et notre bonne réputation. Il fallait simplement parfois faire un peu plus d’efforts pour s’assurer d’avoir de nouveaux visages dans la place. Ainsi, habillée d’une robe longue, noire, décolletée jusqu’au nombril, fendue sur la cuisse gauche et transparente, j’avais abusé de compliments, des frôlements de ma main sur son bras et des faux éclats de rires avec un homme d’un certain âge, bedonnant, poilu et plein de sueur. J’étais saoule. J’en avais marre. Lui, il était reparti complètement ivre, promettant de revenir très bientôt avec des amis. Je lui avais alors promis la meilleure place pour tous. Parfois, comme ce soir, la vie dans les bars me lassait. Je me disais que je me faisais trop vieille pour ce mode de vie. Puis, je me rappelais le bien-être en entrant dans le Velvet Dream, même alors qu’il était vide, puis me revenaient également l’enivrement qui me prenait lorsque je montais sur scène, le bonheur de sentir le rythme de la musique jusque dans ma cage thoracique, l’argent, l’aveuglement par les éclairages, les éclats de rires, les rencontres, l’alcool et les applaudissements… Alors, plus rien ne comptait plus que de retourner au Velvet Dream dès le lendemain.

En me levant du sofa dans lequel je m’étais laissé enfoncée depuis mon arrivée, j’avais regardé par la fenêtre du salon et mon regard avait croisé une vielle photo de famille. Cette photo avait été créée magiquement par un ami sorcier que j’avais à l’époque. Ce fut plus fort que moi, je devais aller la regarder de plus près. Je ne savais pas pourquoi mais cette photo me faisait mal et me réconfortait à la fois. C’était une photo de toute la famille, parents compris, ce qui augmentait la magie de la photo, puisqu’ils étaient morts lorsque la plus jeune avait à peine un an. Le portrait nous montrait tous alors que nous étions encore tous a) jeunes b) complètements vivants et c) en France. Je pris le cadre dans mes mains et m’approchai de la fenêtre pour mieux voir les visages de mes proches. Les lumières de la ville et la pleine Lune m’aideraient à y voir plus clair. Je caressais tranquillement le visage de ma jumelle non-identique, Atara. Elle n’avait presque pas changé, outre sa couleur de cheveux. Toujours aussi belle et parfaite. Je ne trouvais pas de défauts à Atara, j’en étais incapable. C’était pour moi une des plus belles créations que la Terre ait portée. Atara… elle était si belle sur scène tout à l’heure, quand j’étais partie. Ses cheveux d’un blond blanc tourbillonnaient dans un cercle hypnotisant, alors qu’elle se tenait avec seulement ses jambes sur le poteau de la scène. Ma jumelle était mon âme-sœur, ma vie. Je ne m’imaginais pas vivre sans elle. Je savais que je pourrais tuer pour elle, pour la protéger, pour la sauver, pour la venger. De toute façon, il y avait bien eu 300 personnes avant aujourd’hui que j’avais poussées à la mort pour devenir un feu-follet tangible. Une de plus ou de moins ne me dérangeait pas. D’ailleurs, si cela avait été 1000 le nombre à atteindre, je l’aurais fait. Je ne me sentais aucunement coupable d’avoir tué ces gens. Je me disais que je n’ai forcé personne, je veux dire…. Ils n’avaient qu’à regarder ou ils allaient ou ne pas appuyer sur la gâchette seulement parce que je leur disais. Ce n’est quand même pas moi qui l’ai fait : j’étais intangible!

Puis, sur la photo, il y avait Samson et Myriam, sur ses épaules. Ils avaient toujours été plus proches. Samson protégeait Myriam, la plus jeune, car il en ressentait le devoir de le faire. C’était comme son père. Ils étaient beaux à voir ensemble. Ils étaient morts presque en même temps, la main dans la main. Je ne m’étais jamais inquiétée pour eux, mais maintenant que Myriam prenait ses distances et refusait de tuer les gens, elle restait prisonnière de sa forme de feu-follet intangible et cela nous affectait tous. Samson surtout. Je me sentais impuissante et évitais donc d’y penser. Elle viendrait vers nous quand elle serait prête, en attendant je vivais ma vie comme je l’avais toujours voulu. Finalement, il y avait Esther. Cette traînée, cette salope, cette garce, cette traîtresse! Et quand je disais que le cliché me faisait mal et me réconfortait à la fois, je faisais exclusivement référence à cette immonde créature. Il me faisait mal, puisque lors de la prise de la photo, nous étions cinq enfants normaux et qui s’aimaient. La vie était belle et simple à cette époque, nous n’avions qu’à nous soucier de bien travailler 14 heures par jour dans un champ pour avoir de quoi se nourrir le soir venu. Puis, la maladie nous était tombée dessus, tout comme la trahison d’Esther. Alors que nous avions tous accepté d’utiliser de la magie noire pour  nous immuniser contre la peste noire, Esther, elle, avait été se faire transformer en chienne, esclave de la lune. Sans jamais penser à nous en parler, à nous inclure ou à choisir une meute suffisamment grande pour nous tous, elle avait pris la dernière place de la meute du coin. Ainsi rejeter les siens et ne penser qu’à elle n’était en aucun cas dans les valeurs que nous partagions. Je ne lui pardonnerais jamais, elle ne serait plus jamais un membre de ma famille pour moi. Mais en même temps, revoir sa face de rat me permettait de me rappeler qu’on n’était jamais à l’abri de rien ni personne et donc, de ne faire confiance à personne, en plus de me dire que sa vie devait être bien misérable maintenant. Après tout, c’était bien ce qu’elle méritait!

Je m’étais relevée rapidement et avais redéposé le cadre à sa place avec rage, pour me diriger vers la salle de bains. Esther me mettait toujours en rogne et je lui souhaitais seulement de mourir, même si j’étais persuadée qu’elle rôdait quelque part pas trop loin. J’allais donc prendre un bain pour me calmer les nerfs. Je m’étais déshabillée devant le miroir plein pied que nous avions dans la salle de bains et m’étais examinée pendant plusieurs minutes. Je le faisais tous les soirs, avant d’aller au lit. Je me regardais sous toutes les coutures, pour m’assurer que j’étais aussi belle que la veille. Je regardais donc longuement ma peau, mes bras, mes jambes, mes pieds, mes fesses, mes seins et mon visage. Je repassais tout en revue. Avec une attention plus particulière sur mes attributs principaux, soit visage-fesses-seins. Je savais que j’étais belle et désirable; les regards, les sourires et les numéros de téléphones que je recevais étaient beaucoup trop nombreux pour que ce soient des paris à chaque fois. Après avoir passé autant de temps sans aucun contact et sans chaleur humaine, cela ne me faisait que du bien que de me sentir aussi attirante. Et, je l’avoue, j’utilisais souvent mes attributs physiques et ma beauté pour obtenir ce que je voulais. Je me disais que tous les moyens étaient bons pour atteindre son objectif. Il y avait quelque temps, je tuais des gens, maintenant je les baisais… La différence n’était pas si grande.

J’avais pris un long bain chaud et j’avais essayé de faire le vide dans ma tête. Malgré tout, mon esprit revenait à Atara et au Velvet Dream. Je pensais constamment à de nouveaux moyens d’attirer de la clientèle et ma dernière idée était une chorégraphie plus acrobatique et qui serait mixte. Mais c’était encore très flou dans ma tête et je devais en parler à Atara avant. Une fois totalement décontractée, j’étais sortie de la baignoire, m’étais essorée, crémée et étais partie à ma chambre. Cela me faisait de grosses journées et je finissais toujours au lit tard et épuisée. Je m’étais glissée sous les draps complètement nue, trop crevée pour  me chercher quelque chose à me mettre. Il ne fallut donc pas longtemps pour que je m’endorme paisiblement…


•• hors jeu ••


pseudo  ••  Che
comment avez-vous découvert le forum?  ••  En obéissant à Atara
qui est la personnalité sur l'avatar de votre personnage?  ••  La plus belle: Nina Dobrev
code du règlement?  ••  Validé par Kyle
code de la section des groupes et pouvoirs  ••  Validé par Kyle

Crédits pour les images: Faith


Dernière édition par Deborah Lackey le Jeu 29 Aoû - 20:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell's Ice Pirate
avatarMatt T. Fowl


Messages : 367
Date d'inscription : 13/10/2012
Emploi/loisirs : Rédacteur en chef de la revue people publiée par le Times


Feuille de personnage
Phobie: La médiocrité
Ambition secrète: Être libre.

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Lun 12 Aoû - 22:37

Bienvenue, sexy.

_________________



CLARENCE:
 


Les meilleurs matins:
 


Fuck Alec:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 335
Date d'inscription : 30/07/2013
Emploi/loisirs : Directrice du Velvet Dream


Feuille de personnage
Phobie: Être éloignée de Deborah
Ambition secrète: Garder Deborah pour moi toute seule

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Lun 12 Aoû - 22:46

Bienvenue, petite soeur.  

_________________


Beauty on the inside doesn't give you free drinks.

Gifs fantastiques sur ma vie:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue_Krait
avatarDrake Varner


Messages : 663
Date d'inscription : 09/12/2012
Emploi/loisirs : Ex-détenu informaticien à son compte


Feuille de personnage
Phobie: Redevenir pauvre
Ambition secrète: Trouver Mantel

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Lun 12 Aoû - 22:58

Trop de sexys qui arrivent en même temps. Je meurs.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1166
Date d'inscription : 14/10/2012
Emploi/loisirs : PDG, actionnaire majoritaire et fondatrice de Venus Industries Inc.


Feuille de personnage
Phobie: Avoir à nouveau le coeur brisé.
Ambition secrète: Que Loki BRULE

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mar 13 Aoû - 9:16

Bienvenue Smile

_________________
   


Parce que je l'aime. :
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mairesse de New York
avatarElisa H. Wilde


Messages : 346
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Mairesse de New York


Feuille de personnage
Phobie: Ne pas avoir de raison de vivre.
Ambition secrète: Être aimée.

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mar 13 Aoû - 9:31

Encore une femme qui va pousser mon mari à l'adultère...

_________________

Buckle up, and know that it’s going to be a tremendous amount of work, but embrace it.
–Tory Burch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
They see me rollin', they hatin'
avatarEzra T. Colfer


Messages : 202
Date d'inscription : 31/07/2013
Emploi/loisirs : Revendeur de drogue, réceptionniste au Hell Inn


Feuille de personnage
Phobie: N'exister que pour balancer les actions de Quetzalcóatl
Ambition secrète: Être une bonne personne

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mar 13 Aoû - 9:37

Bienvenue, sublime créature de l'ombre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1166
Date d'inscription : 14/10/2012
Emploi/loisirs : PDG, actionnaire majoritaire et fondatrice de Venus Industries Inc.


Feuille de personnage
Phobie: Avoir à nouveau le coeur brisé.
Ambition secrète: Que Loki BRULE

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mar 13 Aoû - 9:44

Elisa H. Wilde a écrit:
Encore une femme qui va pousser mon mari à l'adultère...
Nous n'avons qu'à la détruire, c'est simple pourtant.

_________________
   


Parce que je l'aime. :
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
American Dreamer
avatarMilda Carter


Messages : 149
Date d'inscription : 14/11/2012
Emploi/loisirs : Cuisinière à la prison, étudiante en sciences à l'Université de New York


Feuille de personnage
Phobie: Les hommes.
Ambition secrète: Retrouver ma soeur.

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mar 13 Aoû - 15:52

Bienvenue ! Et j'adore Nina Dobrev ^^

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Fallen King
avatarLiam L. Lawrence


Messages : 229
Date d'inscription : 12/10/2012


Feuille de personnage
Phobie: Devenir insignifiant
Ambition secrète: Combiner joie de vivre et plan de domination du monde.

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mar 13 Aoû - 23:16

Jesuisunhommefiancéfiancéfiancé... Bienvenue!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everybody's Fool
avatarCameron Evans


Messages : 1217
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Assistant chez Venus Industries


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Jeu 15 Aoû - 0:05

Belle. *.* Bienvenue!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 350
Date d'inscription : 13/01/2013
Emploi/loisirs : Étudiante, pianiste


Feuille de personnage
Phobie: Rater un examen
Ambition secrète: Me sentir bien

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Mer 28 Aoû - 7:16

Bienvenue! Very Happy

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Policier badass et mal engueulé
avatarCharles Demers


Messages : 111
Date d'inscription : 05/04/2013
Emploi/loisirs : Passer du temps avec Sammy et Deborah


Feuille de personnage
Phobie: La tristesse, les crises de douleur
Ambition secrète: Retrouver mes semblables

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Jeu 29 Aoû - 13:34

La plus belle du forum...

_________________
Tu ne parles qu'une langue, aucun mot déçu
Celle qui fait de toi mon autre, l'être reconnu

Il n'y a rien à comprendre, et que passe l'intrus


Mais jamais trop loin de l'autre
Nous serions maudits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 116
Date d'inscription : 31/07/2013


MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Jeu 29 Aoû - 20:34

Merci à tous, surtout aux hommes et à ma soeur! Je sens que je vais bien m'amuser ici! Ma fiche est terminée. Smile

_________________



Toi, tu es mon autre
La force de ma foi
Ma faiblesse et ma loi
Mon insolence et mon droit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everybody's Fool
avatarCameron Evans


Messages : 1217
Date d'inscription : 20/08/2012
Emploi/loisirs : Assistant chez Venus Industries


Feuille de personnage
Phobie: Être un monstre
Ambition secrète: Redevenir humain

MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme Jeu 29 Aoû - 23:26

Je te valide, femme fatale!

Donc, tu cliques ici pour te demander:
un rang
un lieu où habiter
un emploi

Pour créer ta fiche de liens, c'est ICI
Puis, pour ta fiche de sujets ICI

Very Happy

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'autre moitié d'une flamme

Revenir en haut Aller en bas

L'autre moitié d'une flamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Le commencement :: Présentation :: Membres validés-