AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Peuple des forêts [0/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 122
Date d'inscription : 28/01/2014


Feuille de personnage
Phobie: Devoir renoncer à ses valeurs
Ambition secrète: Offrir un bout du monde au peuple des forêts

MessageSujet: Peuple des forêts [0/2] Lun 9 Mar - 21:39


Peuple des forêts



Liens avec Merwyn et Talfryn


Macsen Caerwyn est le frère de Talfryn et le fils de Merwyn. Tous deux le pensent mort à la suite de la tempête provoquée par la faille qui a décimé tous les membres de leur famille. Cyprius est un faune originaire des balkans avec lequel Talfryn a sympathisé. Il lui a promis de lui faire connaître les grandes villes un jour.


En résumé




Taron Egerton



MACSEN CAERWYN
• Faune capable de dégager énormément de phéromones, comme tout faune, et de lire l'avenir.
• Géologue, actuellement "druide" au Pays de Galles



Libre



Cyprius
• Faune avec, comme tous ses semblables, une forte production de phéromones et aussi la capacité de visiter les rêves
• Pour l'instant, toujours perdu dans les forêts d'Europe


(c) Gnuh de Never Utopia.

_________________
Il y a la folie des hommes, l'innocence des animaux
Et il y a le génie des hommes, qui attise tous les maux.


Si la nature est généreuse
L'espèce humaine est dangereuse
Elle aimerait bien lui faire la peau.


Dernière édition par Merwyn Caerwyn le Lun 20 Avr - 20:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/01/2014


Feuille de personnage
Phobie: Devoir renoncer à ses valeurs
Ambition secrète: Offrir un bout du monde au peuple des forêts

MessageSujet: Re: Peuple des forêts [0/2] Dim 15 Mar - 18:48


Macsen Caerwyn



Fiche d'identité



Taron Egerton



Âge • 75 ans (en paraît 23)
Race • Faune
Pouvoirs • Comme tous les faunes, Macsen peut rendre les gens complètement fous de désir pour lui et leur faire perdre la raison.
Don de prescience : C’est un don plutôt capricieux mais qui s’est bien souvent révélé efficace. Il a des flashs qui lui permettent de connaître l’avenir proche, et il est capable d’apercevoir plusieurs futurs possibles.
Traits de caractère • Sérieux, Rusé, Brillant, Cynique, Passionné d’art, Déterminé, Réservé
Emploi • Druide au Pays de Galles, et, plus officiellement météorologue



Histoire

Macsen a toujours été le fils préféré de Merwyn. C’est en lui qu’il fondait les plus grands espoirs. Jeune homme brillant, il avait hérité de l’art pictural de sa mère, et du caractère intelligent, posé de son père. Plutôt taciturne, il se mêlait peu aux jeux de ses frères, et préférait passer du temps à l’intérieur plutôt que dans la forêt. Considéré comme le plus « humain » de tous, Macsen ne s’est pas moins complètement rangé derrière la cause de son père en se voyant comme un grand protecteur de l’antique et naïf peuple des forêts. Il pense, comme lui mais avec davantage de frustration, que dryades et faunes devraient se civiliser, former une véritable société au lieu de courir les bois en se laissant écraser par les humains. Son goût pour le savoir et la science est en dure opposition avec les mœurs de son peuple. Son don de voyance lui est aussi plus souvent pénible qu’avantageux. Il a des difficultés à trouver sa place. Les dryades le séduisent assez peu, il les trouve trop sottes et préfère s’amuser à séduire des humaines, souvent très sottes aussi mais ayant au moins le bon sens de le trouver intéressant.
Dans les années soixante, Macsen a suivi des cours de météorologie par correspondance avec l’idée en tête d’appuyer des théories alarmistes pour empêcher la construction d’usines, de centrales, de complexes urbains. Il publie depuis sous pseudonyme et son nom est souvent cité par les écologistes les plus virulents, quoique personne n’ait jamais vu son vrai visage. Le cyclone de 2007 l’a malheureusement coupé des siens. Il s’est retrouvé emporté à des kilomètres de chez lui et est resté dans le coma plusieurs jours, puis a mis des mois à se remettre de ses blessures dans une petite bourgade coupée de tout. Après être revenu sur les ruines de son domaine pour constater l’étendue du désastre, Macsen est convaincu d’être l’unique survivant de son clan. Le cœur écorché, il broie du noir dans une ville qui s’est reformée depuis, profite du besoin de superstition de toutes les familles brisées pour proposer des services de druide, en profitant de ses pouvoirs mais aussi de ses talents de baratineur. C’est en jouant les gourous, et sous le couvert de rituels, qu’il satisfait aussi ses appétits de faune.
S’il savait que son père était encore en vie, il s’empresserait de le rejoindre.
Sa relation avec Talfryn a toujours été assez complexe, mêlée de mépris et d’affection. Sa curiosité l’amusait, d’une certaine manière, et il lui faisait parfois profiter des confidences de leur père qui n’arrivaient jamais aux oreilles de son cadet.

(c) Gnuh de Never Utopia.

_________________
Il y a la folie des hommes, l'innocence des animaux
Et il y a le génie des hommes, qui attise tous les maux.


Si la nature est généreuse
L'espèce humaine est dangereuse
Elle aimerait bien lui faire la peau.


Dernière édition par Merwyn Caerwyn le Lun 20 Avr - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/01/2014


Feuille de personnage
Phobie: Devoir renoncer à ses valeurs
Ambition secrète: Offrir un bout du monde au peuple des forêts

MessageSujet: Re: Peuple des forêts [0/2] Dim 15 Mar - 19:12


Cyprius



Fiche d'identité



Elijah Wood ou Libre



Âge • 30 ans (en paraît 20)
Race • Faune
Pouvoirs • Comme tous les faunes, Cyprius peut rendre les gens complètement fous de désir pour lui et leur faire perdre la raison.
Incarnation onirique : Cyprius peut visiter les rêves et même « vivre » dans le monde des rêves. Quand il s’endort, son esprit va rendre visite aux rêves des autres, animaux comme humains. Il ne change pas réellement grand-chose, disons que les personnes qui l’ont vu se souviendront d’avoir croisé l’ombre d’un démon cornu qui leur aura sans doute inspiré un rêve ou plus souvent, un cauchemar (qui voudrait se faire violer par un homme-bouc aux contours flous ?) érotique. Pour lui, les sensations sont aussi vives que celles d’un rêve conscient mais, comme tout cela n’est pas vraiment réel, il garde une frustration au réveil.

Traits de caractère • Gentil, joueur, généreux, timide, maladroit, très frustré, indélicat, manque de confiance en lui, perturbé
Emploi • Aucun travail n’est possible dans les forêts !



Histoire

Cyprius est un jeune faune que Talfryn a rencontré pendant les quelques années où il a vécu dans les forêts d’Europe de l’Est. Il s’est pris de pitié pour lui en le trouvant rejeté par le reste de la communauté. Le pauvre Cyprius est plus petit, plus fragile, moins bien pourvu qu’un faune normalement constitué. Il est donc faible, et n’arrive pas à s’affirmer face aux autres mâles quand il s’agit de séduire des dryades. Ces dernières le trouvent d’ailleurs assez pathétique, elles s’intéressent peu à lui. Cyprius est un habitué des combats perdus d’avance, un faune frustré, condamné à voir passer tout un tas de nymphes délicieuses sous ses yeux sans pouvoir en posséder aucune. Quand l’une d’entre elles se laisse approcher, les autres faunes ont tendance à le chasser avant qu’il n’ait pu aller au bout avec elle. Il doit accepter de se faire passer sur le corps par ces derniers pour permettre à ses pulsions sexuelles de s’apaiser un peu. A cause de cela, le jeune cornu a trouvé une consolation à travers les rêves. Là, aucun faune ne vient le déranger, les dryades se laissent approcher, et parfois même les humaines lorsqu’il arrive à pousser ses voyages oniriques jusqu’aux villages les plus proches. Mais Cyprius n’a pas le droit de toucher aux humaines. Même s’il est le plus faible de son espèce, toute la rage qu’il accumule risquerait de tuer la première femme qui voudra bien de lui.
Talfryn le considère un peu comme un petit frère. Il l’a pris sous son épaule, ce qui signifie en fait lui prêter ses partenaires dryades de temps en temps, quand celles-ci se sentaient dans un jour généreux, ou de s'offrir à lui. Cyprius lui est extrêmement reconnaissant pour cela. Les deux faunes ont aussi partagé des discussions très exaltées sur le monde des humains. Cyprius trouve le peuple des forêts absolument injuste avec lui, il est convaincu d’être davantage fait pour les villes et donnerait n’importe quoi pour avoir une gentille fille rien que pour lui, avec personne pour la partager. Talfryn lui a promis qu’il le sortirait un jour de l’enfer vert, et Cyprius attend son retour avec impatience.

(c) Gnuh de Never Utopia.

_________________
Il y a la folie des hommes, l'innocence des animaux
Et il y a le génie des hommes, qui attise tous les maux.


Si la nature est généreuse
L'espèce humaine est dangereuse
Elle aimerait bien lui faire la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peuple des forêts [0/2]

Revenir en haut Aller en bas

Peuple des forêts [0/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Le commencement :: Personnages vacants :: Personnages vacants des membres-