AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il y a une première fois à tout... [PV Samson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le Porte-Malheur
avatarMelany R. Crowley


Messages : 39
Date d'inscription : 31/10/2013


MessageSujet: Il y a une première fois à tout... [PV Samson] Mer 24 Fév - 11:31

[Notons que ce RP se déroule en novembre...]

Depuis quelques semaines, Melany avait bien étudié, mémorisé et vérifier l'horaire de son père à plusieurs reprises pour savoir exactement quand il serait hors de la maison, afin d'avoir la place pour elle toute seule pour qu'elle puisse faire ce qu'elle voulait. Elle ne voulait pas inviter toute l'école pour organiser la fête du siècle, même si elle avait la maison digne pour le faire. Elle ne voulait pas inviter une tonne de filles et faire une immense soirée pyjama. Elle ne voulait pas que la maison soit pleine de gens qu'elle ne connaissait qu'à peine. Ce que Melany voulait faire était de plus petite envergure. Ce serait beaucoup plus intime et personnel et n'inclurait qu'elle et son petit ami. Mais il était tout de même important que M. Crowley ne soit pas présent, pour que le couple ait toute son intimité.

En effet, elle y avait pensé longtemps et ils avaient pris leur temps quand même, mais après six mois, la jeune Crowley se sentait parfaitement prête à faire l'amour. Melany était satisfaite de son couple et se sentait s'épanouir grâce à son amoureux. Samson était le bon pour elle, elle le savait. Il était si doux et attentionné.Il s'occupait toujours très bien d'elle, s'assurant de ses besoins et de ses envies. Il avait toujours les bons mots pour la rassurer et la faire se sentir bien. Vraiment, Melany ne pouvait pas demander mieux. Samson la faisait se sentir belle, normale et femme. Il ne la jugeait pas sur sa race, il ne lui parlait pas parce qu'il était obligé, il n'était pas impressionné par son nom de famille et il ne se moquait pas du fait qu'elle avait déjà perdu des vies. Vraiment, Samson était parfait. Et donc, Melany se sentait suffisamment aimée et respectée pour donner sa virginité à son merveilleux amoureux.

Comme ce serait sa première fois, elle voulait que tout soit à la hauteur de ses rêves de jeune fille. Elle avait tout préparé pour que tout soit parfait. Elle avait installé des chandelles blanches et rouges de différentes formes, grandeur et grosseur partout dans sa chambre. Elle avait aussi fait dans le même style un chemin de lanternes chinoises et des fanals au sol, et ce, de l'entrée jusqu'à sa chambre à l'étage. La jeune Felidea avait mis une compilation des meilleures chansons de Mozart comme musique d'ambiance et attendait nerveusement son amoureux.

Quand Samson la texta pour lui dire qu'il était en chemin, elle se leva de sur son lit pour aller se regarder pour une millième fois dans le miroir de plein pied qui était derrière sa porte de chambre. Elle s’ébouriffa les cheveux qu'elle avait ondulés parfaitement au fer plus tôt et retoucha son maquillage. Ses yeux étaient corrects, mais son rouge à lèvres n'était plus assez rouge. Puis, Melany remis sur son épaule une bretelle de son soutien-gorge rouge, spécialement acheté pour l'occasion, qui était tombé sur son bras, et vérifia du même coup que son string assorti était bien en place. Puis, elle pris la robe de chambre en dentelle noire qu'elle avait acheté en même temps et l'enfila. Elle hésitait entre mettre la ceinture de satin rouge ou ne pas la mettre quand elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir et se fermer doucement. Elle décida donc de la mettre à la hâte finalement. Elle retint son souffle, puis quand elle entendit des pas dans les escaliers, elle alla déposer son cellulaire et se mis en place, devant son lit baldaquin, face à la porte.

Quand Samson ouvrit la porte de sa chambre, Melany essaya de camoufler ses mains qui tremblaient légèrement et espèrait que son coeur ne sortirait pas de sa poitrine. Elle fit un beau sourire à son prince charmant, avant de s'avancer doucement vers lui pour l'embrasser langoureusement. Puis, elle lui chuchota à l'oreille, en lui caressant la nuque:


-Je suis prête...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fallen Soul
avatarSamson Lackey


Messages : 107
Date d'inscription : 20/01/2014


MessageSujet: Re: Il y a une première fois à tout... [PV Samson] Mer 27 Avr - 21:04

Je n’étais pas quelqu’un de naturellement patient, mais l’immortalité m’avait appris à l’être. À l’origine, j’étais une personne qui détestait attendre… je veux dire, détester à en ronger les cadres de portes. Je détestais attendre après les gens, et j’étais toujours celui qui avait hâte à un événement qui viendrait bientôt plutôt que de profiter de l’instant présent. Ma première réalisation du moment présent avait été les quelques minutes qui avaient précédé ma mort. Il faut dire que de mourir en ne sachant pas ce qui nous attend de l’autre côté nous fait réaliser qu’il aurait peut-être été important de profiter du moment présent. L’immortalité m’avait apporté d’infinies possibilités, j’avais enfin réalisé que plus rien ne pressait et que tout vient à point à qui sait attendre.


Mon plan n’aurait pas pu être aussi parfait, si j’avais précipité les choses. Si j’avais poussé Melany à coucher avec moi, sans m’assurer qu’elle en était bien prête, elle aurait déjà eu des doutes sur ma bienfaisance et sa chute finale n’aurait pas été aussi brutale. Je savais que la clé de la réussite de mon plan – qui était sans contredit parfait – était de lui entrer dans sa petite tête que j’étais l’homme rose de qui elle avait rêvé toute sa courte et pathétique vie. Comme ça, quand je lui dévoilerais mon vrai visage, qui n’avait définitivement rien à voir avec l’image qu’elle se faisait de moi, je savais qu’en plus de se sentir complètement trahie et humiliée, elle devrait repasser en revue chacun de nos moments sans ne rien comprendre. Cette simple idée me satisfaisait à un tel point que je ne ressentais aucune frustration à attendre le moment propice pour chacun de mes gestes.


Ce soir-là, d’ailleurs, j’allais la rejoindre, après avoir honoré cette belle blonde aux formes parfaite que j’avais rencontré au Velvet – ne croyez pas que ma patience impliquait d’être abstinent jusqu’à ce que la petite brune se décide enfin, quand même – je lui avais dit que j’avais une soirée de prévue avec Myriam, mais que je viendrais la rejoindre aussitôt que la soirée serait terminée. Je m’allongeai quelques minutes près de cette femme magnifique digne de mes plus grands fantasmes et photographiai dans ma tête chaque parcelle de son anatomie impeccable. Je me rhabillai rapidement en lui offrant de reprendre la chose à n’importe quel moment. En sortant de son appartement, je m’empressai d’envoyer un message à Melany pour lui dire que je m’en venais, modérément emballé à l’idée de rejoindre la Vierge Marie au détriment de cette bombe que je délaissais à ce moment précis.


J’avais l’habitude d’entrer chez elle sans frapper, elle m’avais d’ailleurs indiqué de la rejoindre dans sa chambre, ce que je fis, en parfait petit ami que j’étais. Ce que je vis en entrant me fit presque – presque je dis bien – oublier la belle blonde de la soirée, ayant déjà oublié son nom… Oups. Il y avait des chandelles partout, mais surtout, Melany était sexy, ce qui ne lui était jamais arrivé devant moi. Oui, parce que moi, les chandelles, ça ne me donne pas d’envies particulières, je n’ai pas besoin de ça pour en avoir. Je ne pouvais nier que Melany avait quelque chose d’une femme fatale, avec ses cheveux ondulés, ce peignoir en dentelle et les accents de rouge qu’elle avait mis à son look. Elle aurait même pu être sur la scène du Velvet, ce qui n’était pas permis par son look habituel de Sainte Vierge. Bien que j’avais envie de lui faire un sourire de loup affamé, je pris la peine de laisser tomber mes épaules et de lui faire un petit sourire à la fois timide et complètement béat. Chaque. Détail. Comptait. Elle s’approcha de moi et m’embrassa langoureusement. Si je m’attendais à avoir du sexe deux fois de suite avec deux femmes différentes, ce soir là !


-Je suis prête...

Je lui souris.

-Et tu es la plus belle de toutes !

Je l’embrassai et je la soulevai du sol pour la porter jusqu’à son lit. Je l’étendis sur le dos pour ensuite lui retirer son peignoir et la couvrir de baisers sur chaque parcelle de son corps. Je savais m’y prendre, il fallait le dire, je connaissais par cœur le corps des femmes et je n’en étais pas peu fier. Au moins, comme consolation, lorsque je la briserais en de milliers de petits morceaux, elle pourrait au moins garder pour elle qu’elle aurait eu le meilleur sexe qu’elle ne pouvait pas avoir.


***

-Je ne t’ai pas fait mal ?

Comme si ça m’intéressait vraiment, au fond. J’étais étendu à côté d’elle et je lui caressais doucement les cheveux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Porte-Malheur
avatarMelany R. Crowley


Messages : 39
Date d'inscription : 31/10/2013


MessageSujet: Re: Il y a une première fois à tout... [PV Samson] Lun 19 Déc - 14:27

Melany était une experte des comptes de fées et des histoires d'amour. Elle avait tout lu, tout entendu et tout vu sur le sujet. C'était une passion pour elle, une façon de rêver et de garder espoir. Elle en connaissait certains par cœur, d'autres avaient moins attiré son attention, mais elle n'était passé à côté de rien de ce domaine. De la version originale au remake, en passant par le roman contemporain ou le compte écrit il y avait des siècles, Melany avait été à la source. Elle ne voyait pas un film tiré d'un livre sans avoir lu ce dernier d'abord. Parce qu'elle aimait avoir la version d'origine en tête pour pouvoir comparer et ensuite décider en ayant toutes les options et les bonnes bases, pour savoir si une oeuvre était bonne ou non. Son compte de fée préféré était La petite sirène, mais la version de Disney, qui était beaucoup plus romantique et joyeuse. Son film Hollywoodien favori était Les pages de notre amour, naturellement. Et pas seulement parce que le gars était beau. Melany avait su apprécier la profondeur des personnages et l'intensité de l'émotion tout au long du film. Tous les deux, elle avait dû les écouter au moins cent fois. Et elle n'avait pas aimé 50 nuances de Grey. Elle ne comprenait pas l'engouement autour de ce film et très honnêtement, ne voulait pas vraiment le comprendre...

-Et tu es la plus belle de toutes !

La passion de Melany pour son amoureux s'amplifia. Elle embrassa Samson qui la portait sur son lit, puis elle se laissa déshabiller pour finalement l'aider à se dévêtir, avec déjà le souffle court. Si elle était nerveuse et insecure en attendant Samson tout à l'heure, ces sentiments étaient maintenant complètement évanouis. Ce qu'elle ressentait en son ventre et en son coeur la rendait plus sûre d'elle. Elle se sentait femme, séduisante et sexy. Elle voulait sentir la peau de Samson sur la sienne. Elle était convaincue qu'elle avait pris la bonne décision. À force de se nourrir l'esprit et l'âme de films romantiques, la jeune Felidae savait tout sur comment une première fois parfaite et signifiante devait se dérouler. C'est pourquoi elle avait su attendre le bon garçon, le bon moment et le bon endroit. Elle avait su trouver son prince charmant. Elle savait ce qu'elle voulait et elle faisait confiance à Samson. Tout était à la hauteur de ses attentes.

***

-Je ne t'ai pas fait mal?

-Non, c'était parfait. TU es parfait...


Elle le pensait. Elle n'avait rien à redire sur ce qu'ils venaient de partager. Elle avait senti un léger inconfort au début, mais Samson avait su la détendre avec les baisers et les caresses parfaites. Melany ne regrettait aucunement sa décision. Elle se sentait complète maintenant qu'ils avaient fait l'amour ensemble. Son bonheur était immense et rien ne pourrait venir le détruire. Leur relation était passé à un niveau supérieur, à un niveau plus sérieux. Ils étaient bien ensemble et elle l'aimait profondément. Il était le premier qui lui donnait un sentiment de grandeur et d'importance. Samson la rendait plus femme chaque jour. Samson lui faisait s'apercevoir qu'elle comptait et que personne ne devrait la traiter autrement. Elle l'aimait pour ça, et pour toutes les petites choses qu'il faisait pour elle.

Samson lui caressait les cheveux et elle fut parcourue d'un frisson. Elle ne pouvait cesser de le regarder. Il était magnifique, il était extraordinaire et il était SON petit ami. Elle n'en revenait pas. Elle était si heureuse que les larmes lui montèrent aux yeux. Elle donna un baiser à Samson avant de se recroqueviller contre lui. Elle n'avait jamais été plus heureuse de sa vie. Comblée, un sourire éclairait son visage.

De tous ces comptes et ces films à l'eau de rose, Melany aimait particulièrement l'idée qu'il existait une moitié parfaite pour chacun d'entre nous. Elle aimait aussi se dire que l'amour, celui avec un grand A qui rimait avec toujours existait, il suffisait de travailler assez fort pour le trouver.

Et Melany, elle, l'avait trouvé son âme sœur.

Elle en était convaincue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a une première fois à tout... [PV Samson]

Revenir en haut Aller en bas

Il y a une première fois à tout... [PV Samson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dieux de New York :: Ville de New York :: Quartier Gaia :: Maisons :: Maison familiale Crowley (Melany)-